Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

AC Environnement veut diversifier ses activités de diagnostic dans l’industrie, les navires et le nucléaire

, , , ,

Publié le

Après le rachat d’Alliance Sud Expertise et la création d’un réseau de franchises de diagnostic immobilier, AC Environnement veut se développer dans l’hygiène professionnelle, le diagnostic amiante dans les bateaux, le démantèlement des centrales nucléaires. Il annonce 50 recrutements pour 2019.

AC Environnement veut diversifier ses activités de diagnostic dans l’industrie, les navires et le nucléaire
AC Environnement vise le marché du diagnostic amiante dans les navires et souhaite intervenir dans le cadre du futur démantèlement des centrales nucléaires.
© AC Environnement

Leader du diagnostic immobilier en France, AC Environnement boucle ce vendredi 13 décembre le rachat de son confrère Alliance Sud Expertise dont le siège est Caissargues (Hérault) et de son réseau de 37 franchises, à partir duquel il va déployer son propre réseau à l’échelle nationale à partir du mois de janvier 2019. Le groupe vise 120 points de vente fin 2021. Il prévoit d’en créer une quinzaine l’an prochain.

Avec le renfort d’ASE, référencé au registre national de la formation professionnelle, ACE va développer son activité de formation dans le domaine du diagnostic immobilier, à partir d’un premier établissement existant à Caissargues près de Nîmes. Deux autres centres vont être créés à Riorges (Loire) et Paris.

50 postes créés en 2019

AC Environnement possède trois laboratoires d’analyse de matériaux et de l’air à Riorges, Limonest (Rhône) et Gentilly (Val de Marne) près de Paris. Le groupe prévoit de créer 50 postes l’année prochaine. Il emploie 630 personnes aujourd’hui dont 120 à son siège à Riorges. Il veut se développer également dans les domaines de la qualité de l’air intérieur et de l’hygiène industrielle pour analyser les polluants générés sur les lieux de travail.

AC Environnement vise deux autres marchés : le diagnostic amiante dans les navires. Tous les bateaux pavillon français sont concernés par ce type de diagnostic. Le groupe roannais est aussi en phase d’accréditation dans le nucléaire et veut intervenir dans le cadre du futur démantèlement des centrales nucléaires.

L’identification d’amiante dans les bâtiments constitue 85 % des activités d’ACE, dont le chiffre d’affaires a progressé de 12 % en 2018 à 54 millions d'euros. Il devrait croître de 20 % en 2019 à 67 millions. Avec la société toulousaine Enerbim, ACE a développé une plate-forme digitale qui donne accès à une maquette numérique pour faire des simulations de volumétrie d’amiante dans un bâtiment et évaluer les quantités d’amiante à évacuer.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle