Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Abengoa renouvelle son contrat d'exploitation de la première centrale gaz-thermosolaire du Maroc, 63 millions d'euros à la clé

,

Publié le

Le groupe espagnol Abengoa qui gère depuis 2010 à Ain Beni Mathar dans le nord du royaume la seule la centrale intégrée gaz - thermosolaire a emporté le contrat d'exploitation et maintenance pour cinq années supplémentaires auprès de l'Office de l'électricité du maroc

Abengoa renouvelle son contrat d'exploitation de la première centrale gaz-thermosolaire du Maroc, 63 millions d'euros à la clé
Centrale intégrée gaz et thermosolaire d'Ain Beni Mathar
© Dana Smillie

Un "deal" à 63 millions d'euros. Abengoa vient de signer un contrat d'extension pour la gestion et la maintenance de la centrale hybride gaz - thermosolaire d'Ain Beni Mathar au Maroc avec l'ONEE, Office national de l'électricité et de l'eau potable du royaume.

Cette centrale électrique intégrée développe une puissance totale de 472 MW dont 20MW relevant de la technologie thermosolaire CSP, dont cela a été le premier développement au Maroc. Lors de sa mise en service en mai 2010, c'était aussi la seule de son genre en Afrique. Et ce projet d'un coût toal de 400 millions avait fait l'objet de nombreux financements bilatéraux notamment de la part de la Banque africaine de développement, de la Banque mondiale ou de la coopération espagnole.

La centrale d'Ain Beni Mathar couvre un site de 160 hectares et est située dans la région de l'Oriental à 90 km au sud de la ville d'Oujda. Elle assure, selon Abengoa, 10% de la consommation électrique du royaume.

Avec sa composante solaire, elle constituait une sorte de galop d'essai avant les projets solaires géants dit Noor dans le sud du royaume à Ourzazate. Un complexe dont la première tranche Noor 1, un centrale 100% CSP de 160 MW doit entrer en service ces prochains jours.

Abengoa faisait partie des candidats aux appels d'offres des projets suivant à Ouarzazate Noor II et III mais a été éliminé au profit du saoudien Acwa power.

Par contre le groupe espagnol dans un autre regsitre a emporté un appel d'offres de l'ONEE pour la construciotn d'une usine de dessalement près d'Agadir en mai 2014

Pour rappel, le Maroc s'est fixé pour objectif de parvenir à 42% de sa puissance électrique installée d'origine renouvelable en 2020.

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle