AbbVie prend le contrôle du Botox en achetant Allergan 63 milliards de dollars

Mardi 25 juin, le groupe américain AbbVie a annoncé le rachat d'Allergan, fabricant du Botox. Une méga-opération à 63 milliards de dollars pour prendre le contrôle du plus grand nom de l'esthétique médicale.

Partager
AbbVie prend le contrôle du Botox en achetant Allergan 63 milliards de dollars
AbbVie restera basé dans le Delaware sous le nom d'AbbVie Inc. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Le groupe américain de biopharmacie AbbVie a annoncé mardi 25 juin le rachat d'Allergan, le fabricant du Botox, pour environ 63 milliards de dollars (55,3 milliards d'euros).

D'une pierre deux coups

AbbVie fait ainsi d'une pierre deux coups : il prend le contrôle du plus grand nom de l'esthétique médicale et réduit son exposition à son traitement Humira contre l'arthrite. Le laboratoire a été contraint de diversifier son portefeuille car Humira, le médicament le plus vendu au monde, est concurrencé par des versions moins chères en Europe.

Quant à Allergan, remanié à coups de regroupements de sociétés pharmaceutiques en 2014, il a accusé le coup depuis que Pfizer a renoncé à le racheter en 2016 pour 160 milliards de dollars. Le groupe, domicilié en Irlande, a perdu environ la moitié de sa valeur en Bourse depuis. Son PDG Brent Saunders a subi des pressions pour scinder la société, l'investisseur activiste David Tepper faisant notamment campagne pour contraindre Allergan à engager un président indépendant.

Diversification à prix raisonnable pour Abbvie

Maxim Jacobs, directeur de la recherche pour l'Amérique du Nord chez Edison Investment Research, a déclaré que l'accord fournissait à AbbVie un ensemble d'actifs qui lui permettront de se diversifier à un prix très raisonnable.

"En contrepartie, les actionnaires d'Allergan obtiennent une prime satisfaisante par rapport à un cours de Bourse incroyablement bas", a-t-il ajouté.

Les actionnaires d'Allergan recevront 0,8660 action AbbVie et 120,30 dollars en numéraire pour chaque action détenue. AbbVie propose ainsi 188,24 dollars par action Allergan - soit une prime de 45% par rapport au cours de clôture lundi 24 juin.

L'action AbbVie reculait de près de 11% dans les transactions d'avant-Bourse mardi 25 juin à Wall Street après l'annonce du rachat, tandis qu'Allergan faisait un bond de 30% à 168,40 dollars.

Finalisation de l'opération début 2020

L'opération devrait être finalisée début 2020. Elle est censée augmenter de 10% le bénéfice par action ajusté dès la première année pleine après sa conclusion, ont précisé les deux entreprises. Elle devrait aussi générer un cash-flow annuel important pour contribuer à réduire la dette d'AbbVie.

AbbVie restera basé dans le Delaware sous le nom d'AbbVie Inc et sera dirigé par l'actuel PDG Richard Gonzalez. Brent Saunders et un autre membre du conseil d'administration d'Allergan rejoindront le conseil d'AbbVie une fois l'opération finalisée.

Avec Reuters (Manas Mishra et Ankur Banerjee à Bangalore, Bertrand Boucey, Claude Chendjou et Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS