Abbott, un Américain n°1 du médicament en Inde

Pour continuer de se développer, Abbott Laboratories a acheté l'activité générique du groupe indien Piramal Healthcare. Investir les pays émergents, une stratégie utilisée par la plupart des grands laboratoires pharmaceutiques.

Partager

Abbott, un Américain n°1 du médicament en Inde

Le laboratoire Abbott (10e mondial) va payer 3,72 milliards de dollars la section médicaments génériques de Piramal Healthcare. Le groupe américain deviendra ainsi le premier fabricant pharmaceutique en Inde. Ce rachat n'est pas anecdotique: si le marché mondial du médicament se développe encore, c'est essentiellement grâce aux pays émergents.

L'industrie pharmaceutique indienne est la troisième du monde en volume, avec 10% de la production totale. Les débouchés sont prometteurs: les experts estiment que le marché indien du médicament devrait représenter 11,2 milliards de dollars d'ici à 2012 (avec une croissance de 12 à 15% par an).

Ce rachat fait partie d'une vague de fond, les plus grands laboratoires mondiaux se battent depuis quelques années pour acquérir des sociétés locales qui leurs permettraient de mettre un pied dans ce marché. Le mouvement a été lancé il y a deux ans, quand le laboratoire japonais Daiichi-Sankyo a acheté le n°1 indien, Ranbaxy.

Beaucoup de grands laboratoires ont essayé de suivre cet exemple. Avant l'annonce d'Abbott, les médias indiens avaient évoqués plusieurs autres candidats au rachat de Piramal: Pfizer, Sanofi-Aventis et GlaxoSmithKline (les 1er, 4e et 5e laboratoires mondiaux selon IMS Health).

Fabriquer des génériques: une nécessité

Les laboratoires indiens travaillent sur les médicaments génériques depuis des années. Avec les problématiques actuelles de réduction des dépenses de santé, la demande mondiale pour ces génériques est en pleine expansion.

Le rachat d'une partie de Piramal par Abbott illustre une autre tendance de l'industrie pharmaceutique. Pour rester rentables malgré l'arrivée à expiration des brevets sur leurs médicaments vedettes, les grands laboratoires investissent dans les produits génériques, qu'ils ont combattu dans les années 90.

Cela explique pourquoi Abbott a payé si cher: 3,72 milliards de dollars, 8,7 fois le chiffre d'affaires de la filiale de Piramal. Mais les perpectives sont bonnes: le groupe américain table sur un chiffre d'affaires de plus de 2,5 milliards de dollars en Inde d'ici 2020. D'ici trois à cinq ans, Abbott compte réaliser 35% de ses ventes dans les pays émergents, contre 20% aujourd'hui.

RÉMY MAUCOURT

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS