ABB supprime encore 10 000 emplois

Publié le

Du fait que « le marché ne devrait pas se rétablir d'ici à dix-huit mois », la direction du groupe helvético-suédois ABB, spécialisé dans les biens d'équipement, annonce une nouvelle cure d'amaigrissement, avec la suppression d'environ 10 000 emplois supplémentaires dans le cadre de son nouveau programme d'économies, d'un montant de 800 millions de dollars.

En comptabilisant également les transferts de postes (dus à la vente d'ici à fin 2003 des divisions « Techniques du bâtiment » et « Pétrole, gaz et pétrochimie »), le groupe verra son effectif passer de 146 000 aujourd'hui à 106 000 personnes d'ici à dix-huit mois, entre le 1er janvier prochain et mi-2004.

Les deux divisions sur lesquelles le groupe entend se concentrer désormais (les techniques de l'automation et les techniques de l'énergie) occupent 106 000 personnes au total, soit l'effectif du groupe à terme.

Catherine MOAL

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte