ABB supprime 540 postes en France

Social

Partager

Hier, des sources syndicales ont déclaré que la filiale française d'ABB, groupe d'ingénierie helvético-suédois, prévoit de supprimer 540 postes en France, dont la moitié à Saint-Ouen-l'Aumône (Val-d'Oise).

ABB France emploie 2 500 salariés sur une vingtaine de sites. C'est donc environ 20 % de l'effectif français qui devrait disparaître.

Le site de Mâcon (27 salariés), où sont fabriqués des micro-disjoncteurs pour le ferroviaire, devrait fermer, de même que le site d'Aunay-sur-Odon, spécialisé dans les blocs de jonction, qui compte 53 salariés.

Les autres unités touchées seraient celles de Chassieu (Rhône) avec une centaine de postes supprimés, Montluel (Ain), Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) et Geispolsheim (Bas-Rhin).

Le site le plus touché, Saint-Ouen-l'Aumône (avec 277 suppressions de postes), est dédié à la robotique, secteur qui souffre particulièrement du fait de la crise.

Les syndicats ont annoncé aussi que le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) doit être officialisé lors d'un Comité central d'entreprise en début de semaine prochaine.

« ABB France fait face à une situation de marché structurellement difficile, dans la robotique et l'automation, avec une érosion des prix importante », avait déclaré lundi une porte-parole de l'entreprise.

Le groupe avait déjà pris depuis quelques temps des mesures de réduction de coûts, de congés, limité le personnel intérimaire et arrêté des contrats de sous-traitance.

L. M.

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS