ABB payera 470 millions de dollars pour se délester de ses onduleurs solaires

ZURICH (Reuters) - Le groupe suisse d'ingénierie ABB a annoncé mardi qu'il payerait jusqu'à 470 millions de dollars (420 millions d'euros) de charges et frais de séparation pour céder son activité d'onduleurs solaires à l'italien FIMER.
Partager
ABB payera 470 millions de dollars pour se délester de ses onduleurs solaires
Le groupe suisse d'ingénierie ABB a annoncé mardi qu'il payerait jusqu'à 470 millions de dollars (420 millions d'euros) de charges et frais de séparation pour céder son activité d'onduleurs solaires à l'italien FIMER. /Photo prise le 24 mai 2019/REUTERS/Arnd Wiegmann

ABB a dit s'attendre à comptabiliser une charge non opérationnelle après impôts d'environ 430 millions de dollars au deuxième trimestre de cette année, les trois quarts environ étant réglés en numéraire à FIMER.

Le groupe a aussi l'intention de payer jusqu'à 40 millions de dollars de frais de séparation.

La transaction devrait être finalisée au premier trimestre 2020.

L'activité d'onduleurs solaires d'ABB a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 290 millions de dollars en 2018.

Le groupe zurichois l'avait achetée un milliard de dollars en 2013 à l'américain Power-One, en faisant le pari que la croissance des marchés émergents redonnerait vie à un secteur ravagé par les surcapacités et la baisse de la demande.

L'activité a en fait freiné les performances d'ABB, qui table sur une hausse de plus de 50 points de base de la marge d'Ebita opérationnel de sa division Electrification après cette sortie.

Les onduleurs solaires convertissent l'énergie provenant des panneaux solaires en courant alternatif qui peut être injecté dans le réseau électrique.

La vente de cette activité est la première grande décision du président d'ABB Peter Voser depuis qu'il a également pris en avril les fonctions de directeur général.

En décembre, ABB avait annoncé la vente de ses activités de réseaux électriques à Hitachi.

(John Revill, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS