Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

ABB montre ses muscles

, ,

Publié le

ABB montre ses muscles
Le robot adapte sa vitesse selon la taille des pièces.
© D.R.

certaines applications de manutention lourdes robotisées, dans les secteurs de la fonderie, des matériaux de construction, du verre ou encore de l’automobile, nécessitent l’emploi de machines très puissantes. Les fabricants ont donc développé des robots à forte capacité de charge pouvant opérer seuls des pièces lourdes ou volumineuses. Pour autant, ces machines massives fonctionnent avec un grand nombre de composants et sont un peu lentes. Le compromis est souvent difficile à trouver entre agilité, rigidité et rayon d’action. Le suisse ABB vient de présenter au salon Industrie de Paris-Villepinte un robot industriel polyvalent et dynamique pour forte charge. C’est le plus grand robot construit par le groupe de Zurich, qui l’a conçu avec l’objectif d’obtenir le meilleur compromis entre l’allonge, la charge utile et les performances.

Structure à parallélogramme

Pourvu d’une portée de 3,5 mètres et capable de déplacer jusqu’à 1 tonne, ce robot 6 axes a également été développé en visant une forte optimisation mécanique. Il dispose d’une structure à parallélogramme, d’axes rigides, d’un contrepoids optimisé et d’une réduction du nombre d’entraînements, le tout dans un encombrement contenu. Afin d’obtenir une conception simplifiée, l’IRB 8700 est doté de réducteurs à un seul moteur sur les axes 1, 2 et 3, alors que la plupart des machines de cette catégorie en utilisent deux. Le système d’équilibrage est équipé d’un contrepoids et de vérins mécaniques, délaissant les vérins à gaz souvent sources de fuites. Il élimine ainsi des composants à risque-tout en favorisant des temps de cycle plus courts et une plus grande précision.

Ces robots à montage au sol sont caractérisés par une inertie propre réduite et une vitesse de travail élevée. Revendiquant des vitesses 25 % supérieures à celles des autres robots de sa catégorie, l’IRB 8700 est proposé en deux variantes. La première procure une portée de 4,2 mètres avec une capacité de charge de 550?kg (620?kg avec le poignet vertical). La seconde offre un rayon d’action de 3,5 mètres et déplace des masses de 800?kg (1 tonne avec le poignet vertical). Les deux modèles présentent une bonne capacité de contrôle des mouvements en cas de moments d’inertie élevés (725 kg.m2) et ajustent leur vitesse et leur accélération aux pièces lourdes et de grandes dimensions. Ils sont proposés en option avec la technologie LeanID du constructeur (intégration dans le bras des faisceaux de câblage les plus exposés), garantissant un bon équilibre entre coût et durabilité.

Le géant helvético-suédois ABB, qui emploie 135 000 personnes, a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 31,77?milliards d’euros. 

Principaux concurrents

  • Comau (Italie)
  • Fanuc (Japon)
  • Kuka (Allemagne)
  • Motoman (Japon)
  • Stäubli (Suisse)

Caractéristiques

  • Capacité de charge 800 et 550?kg
  • Couple au poignet 6 043 et 5 279?Nm
  • Centre de gravité 460?mm
  • Répétabilité 0,05 et 0,08?mm (positionnement) 0,07 et 0,14?mm (trajectoire)
  • Vitesse maximale des axes 75 °/s (axe 1), 60 °/s (axes 2 et 3),85 °/s (axes 4 et 5), 115°/s (axe 6)
  • Poids 4 500?kg

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle