Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

ABB acquiert la filiale Solutions industrielles de GE pour 2,6 milliards de dollars

Léna Corot , , , ,

Publié le

Le groupe helvético-suisse ABB annonce, lundi 25 septembre, le rachat de la division Solutions industrielles de General Electric (GE) pour 2,6 milliards de dollars. Avec cette acquisition, le groupe helvético-suédois s'ouvre le marché nord-américain et renforce sa place dans l'électrification.

ABB acquiert la filiale Solutions industrielles de GE pour 2,6 milliards de dollars
Avec l'acquisition de la filiale Solutions industrielles de GE, ABB s'ouvre le marché nord-américain et renforce sa place dans l'électrification.
© Marine Protais

ABB, le spécialiste des robots industriels et des appareillages électriques, rachète la division Solutions industrielles de General Electric pour 2,6 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros). Cette division sera intégrée à la division Electrification Products d'ABB, précise l'industriel dans un communiqué. Le groupe helvético-suédois espère boucler ce rachat au premier trimestre 2018, après avoir reçu l'aval des autorités compétentes.

"Avec GE Industrial Solutions, nous renforçons notre position de deuxième acteur dans l'électrification et nous nous ouvrons encore plus l'accès à l'important marché nord-américain", déclare Ulrich Spiesshofer, le PDG d'ABB dans un communiqué. Le conglomérat suisse évalue les synergies annuelles à 200 millions de dollars sur cinq ans. En plus de cette acquisition, les deux groupes ont convenu d'établir des relations soutenues notamment avec la signature d'un contrat d'approvisionnement à long terme.

ABB a donc décidé de suspendre le programme de rachat d'actions qu'il avait annoncé précédemment en raison de cette transaction.

GE poursuit les cessions d'actifs non stratégiques

Ge Industrial Solutions est basé à Atlanta (Géorgie, Etats-Unis) et emploie environ 13 500 salariés à travers le monde. En 2016 le chiffre d'affaires de cette division, fabriquant des coupe-circuits et autres équipements électriques, était de 2,7 milliards de dollars et sa marge brute d'exploitation a atteint 8%.

Depuis l'arrivée de John Flannery à la tête de General Electric, le groupe est déterminé à poursuivre les cessions d'actifs non stratégiques. Ces dernières années GE a cédé ses activités dans la finance, les appareils ménagers et sa filiale de télévision et de cinéma NBCUniversal. En mars dernier, c'est son  activité de traitement des eaux industrielles que GE a cédé au français Suez et à la Caisse de dépôt et placement du Québec pour 3,2 milliards d'euros.

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus