Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

AB Inbev veut accéder au marché africain

, ,

Publié le

Attendue depuis longtemps, l’union entre le numéro un mondial de la bière, AB InBev (Leffe, Budweiser, Corona, Stella Artois…), et le numéro deux, SABMiller (Pilsner Urquell, Peroni, Miller…), pourrait bien se concrétiser. AB InBev a officialisé son intention d’avaler son concurrent anglo-sud-africain. Cette union apporterait à AB InBev une présence mondiale presque complète, totalisant plus de 70 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Il accéderait au juteux mais compliqué marché africain, en plein développement, où il n’est pas du tout présent. En Europe, AB InBev et SABMiller réunis seraient en position de rivaliser plus facilement avec des concurrents bien installés comme Heineken et Carslberg (Kronenbourg, 1664), respectivement numéros trois et quatre mondiaux. Et de dégager des synergies dans les achats d’ingrédients. Mais cette union pourrait entraîner dans son sillage une nouvelle vague de concentrations chez les poids moyens et peut-être aussi chez les fournisseurs de malt. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle