Aabar va souscrire à l'appel au marché d'UniCredit

par Paola Arosio, Gianluca Semeraro et Stanley Carvalho
Partager

MILAN/ABOU DHABI (Reuters) - Le groupe d'Abou Dhabi Aabar Investments devrait souscrire à l'augmentation de capital de 13 milliards d'euros d'UniCredit, qui s'annonce comme le plus gros appel au marché jamais lancé en Italie, a-t-on appris mercredi de trois sources proches du dossier.

Première banque italienne par les actifs, UniCredit devrait lancer l'opération le mois prochain dans le cadre du plan de restructuration élaboré par son nouvel administrateur délégué, le Français Jean-Pierre Mustier.

Elle s'est déjà assuré le soutien d'un groupe de banques prêtes à acheter les titres qui ne trouveraient pas preneur, ce que sa rivale Banca Monte dei Paschi di Siena n'était pas parvenue à faire le mois dernier avant son sauvetage par l'Etat.

Le succès de l'augmentation de capital d'UniCredit constituerait un important signe de confiance dans le système financier italien, aujourd'hui affaibli par l'accumulation des créances douteuses et une rentabilité faible.

Mustier a présenté le mois dernier un plan stratégique qui inclut la cession de 17,7 milliards d'euros de créances douteuses, la suppression de 14.000 postes et la fermeture de 944 agences d'ici la fin 2019.

L'une des trois sources proches du dossier a déclaré qu'Aabar, deuxième actionnaire de la banque italienne avec 5% du capital, avait confiance dans la stratégie du groupe et qu'il entendait maintenir sa participation. Cela impliquerait un investissement de 650 millions d'euros.

Le premier actionnaire d'UniCredit est l'américain Capital Research and Management Company, avec un peu plus de 6,7% des actions selon les données Thomson Reuters.

Aabar et UniCredit se sont refusés à tout commentaire.

Une quatrième source a déclaré mercredi qu'UniCredit devrait lancer l'augmentation de capital peu après l'approbation des comptes annuels 2016, prévue le 9 février.

UN PROJET FRANÇAIS DE PRISE DE CONTRÔLE ÉVOQUÉ

Parallèlement, deux sources ont confirmé des informations du quotidien Il Messaggero selon lesquelles la banque pourrait fixer le prix d'émission des actions nouvelles 30% à 40% en dessous du prix théorique hors droits de souscription.

Les titres seraient ainsi émis autour de 1,20 à 1,30 euro avant un regroupement de titres, ont ajouté ces sources, tout en précisant qu'aucune décision définitive n'avait été adoptée.

A la Bourse de Milan, l'action UniCredit perdait 0,75% à 2,66 euros à 14h26 GMT.

Jean-Pierre Mustier, ancien cadre dirigeant de la Société générale, a pris la tête d'UniCredit en juillet. Il a depuis lancé la vente de plusieurs actifs importants, comme la filiale polonaise Bank Pekao et le gestionnaire d'actifs Pioneer Investments, repris par le français Amundi.

La possibilité de voir UniCredit devenir une cible une fois renflouée suscite certaines inquiétudes à Rome, surtout après l'offensive menée ces derniers mois par Vivendi, qui est devenu le premier actionnaire de l'opérateur Telecom Italia puis a pris une participation importante dans Mediaset, le groupe de la famille Berlusconi.

En novembre, UniCredit et Société générale ont l'une comme l'autre refusé de commenter des rumeurs de rapprochement.

Le président de la commission du Budget à la Chambre des députés italienne, Francesco Boccia, a évoqué mercredi l'existence d'un projet français de prise de contrôle d'UniCredit.

"Il y a une volonté de rendre UniCredit française", a-t-il dit à Radio24.

L'une des sources proches du projet d'augmentation de capital d'UniCredit a déclaré qu'un accord de fusion deviendrait une possibilité une fois achevée la restructuration lancée par Mustier.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS