A400M : toujours pas d’accord sur les surcoûts

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

A400M : toujours pas d’accord sur les surcoûts

Entamée jeudi à Berlin, la réunion entre EADS et les pays clients de l’A400M s’est terminée vendredi sans résultat. Un porte-parole du ministère allemand de la Défense a estimé que les discussions avaient été « constructives » et qu’elles devaient reprendre « rapidement avec pour objectif de parvenir à une solution acceptable par tous avant la fin du mois de janvier ». La prochaine réunion se déroulera mardi prochain, toujours à Berlin.

La position de l’Allemagne consiste toujours à poursuivre le programme « mais pas à n’importe quel prix ». A la sortie d’une réunion avec son homologue Werner Hoyer, le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, a déclaré : « les poches des contribuables européens ne sont pas sans limite, il faut trouver un juste équilibre ».

Selon le quotidien allemand Handelsblatt, les sept Etats pourraient accepter de découper en plusieurs parties la commande initiale de 180 avions. Ils recevraient dans un premier temps moins d'avions sans alourdir leur facture, tout en s'engageant à payer plus tard le reste de la commande. Une solution qui serait soutenue par la France et l'Espagne, mais qui ne satisferait pas l'Allemagne (plus gros commanditaire avec 60 appareils).

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS