A380 : la réparation des fissures nécessite une longue immobilisation

La revue spécialisée FlightGlobal indique, dimanche 10 juin, que les gros porteurs d’Airbus pourraient être immobilisés durant 8 semaines. Cela représenterait 30 000 heures de travail.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

A380 : la réparation des fissures nécessite une longue immobilisation

Les microfissures découvertes en début d’année sur certains appareils du constructeur européen commenceront à être réparées en début de l’année prochaine. Les compagnies aériennes devront décider "s'ils veulent mener les réparations en une fois ou en plusieurs étapes, a-t-il ajouté. Ils choisissent ce qui convient le mieux à leur opérations et répond le mieux à leurs besoins", a précisé à l’AFP un porte-parole d’Airbus.

La compagnie Emirates a choisi la réparation en une seule fois. Les opérations de réparations devraient donc prendre "plusieurs semaines", selon le porte-parole. Il ne confirme toutefois pas le chiffre de 8 semaines avancé par la revue spécialisée FlightGlobal.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La compagnie de Dubai a actuellement 21 A380 en service et en a commandé 90 au total. Les autres clients sont en train d'évaluer leurs options, a-t-il précisé ensuite. Airbus est en train de produire les "pieds de nervure", des pièces métalliques en équerre dans les ailes, qui remplaceront les pièces défectueuses, pour les tester et les faire certifier.

Une immobilisation longue pour laquelle Airbus refuse de payer des compensations que demandent certains de ses clients. Il s’est en revanche engagé à supporter les coûts de réparation.

Le mois dernier, le directeur des programmes Tom Williams a assuré que les ailes des prochains A380 - dont la production commencerai en 2013 - seront avec un type d'aluminium qui évitera les fissures. "Ce qui veut dire que les appareils livrés à partir de 2014" n'auront plus ce défaut.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS