L'Usine Aéro

A350 : la Grande-Bretagne prête 394 millions d’euros pour la construction

Publié le

La construction de l’A350, estimée à onze milliards d’euros, sera partiellement financée par la Grande-Bretagne. C’est ce qu’a annoncé vendredi 14 août le ministre des Entreprises britannique, Peter Mandelson

 

 Alors que l’Allemagne et la France, qui avaient proposé de participer à ce programme respectivement à hauteur de 1,1 milliard d’euros et de 1,4 milliard d’euros lors du Salon du Bourget, doivent encore donner une réponse définitive, laGrande-Bretagne s’engage à verser 340 millions de livres (394 millions d’euros) de prêts à Airbus, s’assurant par la même qu’une partie de la construction de l’avion s’effectuerait sur son territoire.

Une opération qui pourrait créer ou préserver plus de 1 200 emplois sur les sites Airbus de Bristol et de Broughton et 5 000 emplois au cœur de la chaîne d’approvisionnement britannique. «  L’aéronautique est une pièce maîtresse du secteur manufacturier britannique et le secteur manufacturier est une pièce maîtresse de l’économie britannique », a commenté le ministre. Au total, Airbus emploi plus de 10 000 personnes sur le territoire britannique.

L’Espagne devrait aussi entrer dans la course au financement pour un montant encore non déterminé. L’aide publique maximale pour l’A350 a été fixée à 3,6 milliards d’euros.

A lire aussi
Les nouveaux A 320 seront assemblés en Allemagne (10/08/2009)

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte