Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

A Wall Street, 3M pèse sur le Dow mais le Nasdaq ouvre sur un record

Publié le

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé jeudi sous l'influence des résultats d'entreprises, 3M plombant le Dow Jones tandis que le Nasdaq signait un record à l'ouverture, profitant des trimestriels meilleurs que prévu de Microsoft et de Facebook.

A Wall Street, 3M pèse sur le Dow mais le Nasdaq ouvre sur un record
La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé jeudi. L'indice Dow Jones perd 0,83%. /Photo prise le 24 avril 2019/REUTERS/Brendan McDermid
© Brendan McDermid

L'indice Dow Jones perd 219,44 points, soit 0,83%, à 26.377,61 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,26% à 2.919,78 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,59% à 8.149,97 points à l'ouverture, un nouveau record historique.

Les résultats des sociétés, à leur maximum cette semaine, sont le principal moteur dictant la trajectoire des indices new-yorkais.

Le groupe diversifié 3M est à la peine dans les premiers échanges avec une chute de 10,31% après avoir abaissé sa prévision de bénéfice annuel et raté le consensus au premier trimestre. 3M va en outre supprimer 2.000 emplois dans le monde car il s'attend à un ralentissement accru sur des marchés clés.

Au rang des bonnes nouvelles, Microsoft a annoncé des résultats supérieurs aux attentes ce qui lui permet de prendre 3,78%. Sa capitalisation a brièvement franchi le cap des 1.000 milliards de dollars, devançant Apple.

Facebook compte également parmi les plus importants contributeurs à la progression du Nasdaq avec un gain de 6,94%. Le premier réseau social au monde a lui aussi publié des résultats nettement supérieurs aux attentes et a laissé entrevoir un arrangement prochain pour clore l'enquête fédérale qui le vise depuis des mois.

Les résultats d'Amazon, Intel, Ford et Starbucks seront publiés après la clôture.

Dans ce contexte très animé par les trimestriels de plusieurs poids lourds de la cote, la forte hausse des inscriptions au chômage ou celle des commandes de biens durables n'ont pas d'effet sur la tendance.

L'indice dollar se stabilise après avoir profité de la faiblesse de l'euro consécutive notamment à un indice Ifo décevant. Les cambistes attendent maintenant la publication vendredi de la première estimation de la croissance américaine au premier trimestre.

(Édité par Wilfrid Exbrayat)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle