Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

[A visiter cet été] Parcourez la France au rythme des centrales EDF

Sybille Aoudjhane , , , ,

Publié le

Série d'été Tout l'été, nous vous invitons à faire du tourisme industriel. Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France, Pays de la Loire... les sites EDF couvrent toute la France et peuvent tous être visités. Que ce soit toute l'année ou pendant des journées portes ouvertes, l'objectif d'EDF est pédagogique : faire venir les jeunes talents dans l'entreprise. 

[A visiter cet été] Parcourez la France au rythme des centrales EDF
La centrale hydroélectrique de Toulouse date du XIXème siècle.
© REA – Xavier Popy

Avec ces 120 sites répartis sur le territoire, EDF a de quoi mettre en valeur le patrimoine français. Quelque 350 000 visiteurs découvrent les centrales et expositions temporaires ouvertes au public chaque année. Avec ce patrimoine industriel, il y en a pour tous les goûts : visite de centrales hydrauliques, spectacles de sons et de lumières sur les silos, expositions artistiques...tout dépend du site et de sa mise en valeur par les équipes du pôle Industrie et patrimoine d’EDF, dirigées par Isabelle Paillard. 

50 % des visiteurs se rendent dans les sites industriels d'EDF. "C’est une vieille tradition de la part d’EDF d’ouvrir ses sites au public, même les chantiers sont souvent prêts à accueillir des visiteurs", explique-t-elle. Les visitent s'organisent dès les années 1950, lors de la construction des grands barrages, et se poursuivent dans les années 1960 au moment de la construction des centrales thermiques à flamme, puis des centrales nucléaires à la fin des années 70. "Nous essayons de porter un regard différent sur nos usines en fonctionnement : même si ce sont des sites historiques, elles peuvent être le lieu d’innovations", ajoute-t-elle.

La mise en valeur du territoire 

La centrale hydroélectrique du Bazacle, au cœur de Toulouse (Haute-Garonne), est un site industriel qui remonte au XIIe siècle : les premiers moulins flottants s’y installèrent à l’époque. La station est transformée en usine hydroélectrique en 1888. Munis de leurs casques et chasubles, les visiteurs peuvent entrer dans la centrale sur un parcours bien défini au préalable. Il est aujourd’hui le site le plus visité de l’entreprise EDF avec 82 000 visiteurs par an. Une exposition temporaire des plus modernes contraste avec le lieu historique.

La centrale de Bazacle à Toulouse donne sur la Garonne. 

Databaz dévoile des œuvres d’art réalisées à partir de différentes données. Les installations numériques se basent notamment sur des données locales : débit de la Garonne, consommation électrique de la ville. "Nous faisons appel aux artistes et muséographes locaux pour mettre en valeur le territoire au sein de nos usines", confirme Isabelle Paillard.

Certaines zones zones de la centrale ont été transformées en lieu d'exposition. 

Attirer les jeunes 

Associer innovation et patrimoine, c’est une manière pour EDF "d’attirer les jeunes sur des filières techniques". L’entrée est gratuite pour faire de ces sites des lieux accessibles à tous. Il y a un véritable besoin pédagogique confirme Isabelle Paillard : "les jeunes ont une conception ancienne des sites industrielles alors qu’ils regorgent d’innovations et ont besoin de nouvelles idées notamment pour l’environnement".

Cette cellule d’EDF profite aussi des journées du patrimoine et des journées de l’industrie électrique (juin de chaque année) pour ouvrir leurs portes aux lieux moins accessibles. C’est ainsi que la salle des commandes et la salle des machines de la centrale thermique du Havre (Seine-Maritime) sont ouvertes au public quelques jours en septembre. Son implantation de 33 hectares laisse apparaître deux grandes cheminées de 240 mètres chacune. Quelques 238 leds ont été réparties sur les tours pour un spectacle de lumière, renouvelé chaque année.

Les inscriptions peuvent se réaliser sur le site d'EDF

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle