Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

A Vendeville, Ricard inaugure sa plus grande plate-forme logistique en France

, , , ,

Publié le

Pour ses cinquante ans, le site Ricard de Vendeville, près de Lille (Nord), inaugure une nouvelle plate-forme logistique, la plus grande de la société en France. Semi-automatisée, elle sera opérationnelle début janvier 2018.

A Vendeville, Ricard inaugure sa plus grande plate-forme logistique en France
Etiqueteuse sur le site Ricard à Vendeville.
© Mathieu He?bert

Le producteur et distributeur de spiritueux Ricard inaugurait le 11 décembre l’extension de la plate-forme logistique attenante à son usine de Vendeville, près de Lille (Nord), cinquante ans après son démarrage industriel en 1967. Elle ne sera toutefois complètement opérationnelle que dans les premiers jours de janvier.

Son nouvel entrepôt de plus de 3 000 m² s’ajoute aux 4 000 m² déjà aménagés et porte sa capacité de stockage à plus de 13 000 palettes. Semi-automatisée, l’extension logistique comprend un système de robot navette, qui permet le transport et le rangement de palettes sans que le cariste et son chariot pénètrent dans les racks ; une concentration qui permet de presque doubler le nombre de palettes au mètre carré, et une rotation plus rapide des produits. La durée de stockage, qui peut atteindre une quarantaine de jours pour les produits spécifiques et haut de gamme, n’est que de quelques jours pour l’essentiel des références. "L’enjeu, c’est d’optimiser le cash et le besoin en fonds de roulementé", explique Jocelyn de Villeneuve, directeur d’établissement régional.

Cette nouvelle plate-forme, dédiée à des clients internes et externes au groupe, répond également à la nouvelle organisation décidée par Pernod Ricard en matière d’approvisionnement de ses clients cavistes, de la grande distribution et de la restauration hors domicile. Jusqu’alors externalisée, la distribution des marques du groupe pour la moitié nord de la France sera pilotée dès le mois de janvier 2018 à partir de Vendeville, siège de la direction régionale des ventes.

Le montant total de l’investissement, tenu aussi secret que la recette du pastis, est de "plusieurs millions d’euros", lâche seulement Jocelyn de Villeneuve, "fidèle à la culture du groupe", au sein duquel il a réalisé toute sa carrière. Outre le nouveau bâtiment logistique, l’investissement comprend l’installation de deux nouvelles machines, une étiqueteuse et une encaisseuse, ainsi que la rénovation d’une soutireuse. Quinze emplois ont été créés, essentiellement dans l’activité logistique, dans le cadre de cet investissement.

Plus de 60 pays desservis à partir de Vendeville

L’implantation industrielle à Vendeville en 1967 répondait à un double objectif, lié à la proximité avec ses fournisseurs d’alcool (issu de la betterave, dont le Nord est l’une des principales zones de culture) et ses principaux clients étrangers. Plus de soixante pays sont aujourd’hui desservis à partir de Vendeville, dont la Belgique toute proche, grande consommatrice de pastis et premier marché à l’international pour la marque Ricard.

Situé à proximité des grands axes routiers du nord de la France et du Benelux, ce site industriel voit sa vocation européenne confortée, tant pour les flux entrants que sortants : si le Ricard est produit ici, les whiskies Chivas et Jameson viennent d’Ecosse et d’Irlande, le gin Beefater de Londres, la vodka Absolut de Suède... Sur les quelque 60 marques et 400 références traitées dans la plate-forme logistique, une quarantaine seulement est produite localement. Sous réserve de la validation du plan de fermeture du site de Bessan, près de Montpellier (Hérault), une partie des activités du site héraultais (élaboration des bases de réglisse et de badiane, production des gammes Ricard et Pacific) pourrait être transférée vers ceux de Lormont, près de Bordeaux (Gironde), et Vendeville.

A son ouverture il y a cinquante ans, le site pouvait embouteiller 4 millions de bouteilles par an. Sa production atteint aujourd’hui 18 millions de bouteilles. Le site de Vendeville, qui dispose d’une capacité de production similaire à celle de Lormont, et bien supérieure à celle de Bessan, devient le plus grand centre logistique du groupe. De 35 à 50 millions de bouteilles devraient être expédiées à partir du site nordiste en 2018.

Filiale du groupe Pernod Ricard, numéro deux mondial des vins et spiritueux (8,682 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 18 500 salariés), Ricard emploie près de 900 personnes en France, dont 55 à Vendeville. En 2016-2017, son chiffre d’affaires s’élevait à 445 millions d’euros.

Mathieu Hébert

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle