Quotidien des Usines

A Toulouse, les Sanofi manifestent

, ,

Publié le

Les salariés du groupe pharmaceutique ont marché dans les rues pour protester contre le plan de réorganisation annoncé début juillet 2012, qui pourrait toucher les centres de R&D.

A Toulouse, les Sanofi manifestent © L'Usine Nouvelle

Le ton est donné. La banderole est dressée : "Sanofi veut du cash, site de Toulouse en danger". Les salariés de Sanofi Toulouse (Haute-Garonne) ont défilé ce jeudi 19 juillet dans les rues de la Ville Rose. Ils manifestent contre le démantèlement de leur établissement de recherche, menacé par le plan de réorganisation, annoncé le 5 juillet dernier et dont les détails seront donnés à la rentrée.

Les syndicats de Sanofi  estiment que 1200 à 2500 postes sont menacés en France, plus particulièrement dans les centres de recherches de Toulouse et Montpellier (Hérault). C'est aussi l'avis de Jean-Louis Chauzy, le président du Conseil économique, social et économique (Ceser), également présent dans le cortège. "Sanofi veut une pharmacie sans recherche tout en touchant 100 millions d'euros de crédit impôt-recherche, accuse-t-il. Depuis 5 ans, Sanofi suit une évolution redoutable qui consiste à externaliser la totalité de ses activités de R&D d'ici 3 ou 4 ans."

Le maire de Toulouse Pierre Cohen (PS), le député de la circonscription Christophe Borgel (PS) ainsi que des représentants de la région et du département se sont ralliés aux manifestants. Une centaine  de salariés des Laboratoires Pierre Fabre se sont aussi joints au cortège, en signe de solidarité.

Tous les jeudis, jusqu'à la rentrée de septembre, les salariés de Sanofi répondront à l'appel de l'intersyndicale CFDT-Sud-CGT-CGC-FO, et seront dans les rues de Toulouse (Haute-Garonne). "En septembre, ce sera l'affrontement direct et massif" prévient Laurent Besson-Imbert, le délégué de Sud-Chimie.
 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte