Voici les médailles des Jeux olympiques de 2020 fabriquées à partir de... déchets électroniques

Dépourvu de ressources minières, le Japon va recycler les métaux précieux contenus dans ses produits électroniques pour fabriquer les médailles olympiques et paralympiques des Jeux de 2020. Leur design vient d'être dévoilé.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Voici les médailles des Jeux olympiques de 2020 fabriquées à partir de... déchets électroniques

Les organisateurs des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 à Tokyo au Japon, n’ayant pas de groupe minier vers lequel se tourner pour sponsoriser la fabrication des médailles, ont choisi la mine urbaine. L’or, l’argent et le bronze seront donc issus des DEEE (déchets d'équipements électriques et électronique) en fin de vie. Leur design vient d'être dévoilé dans une vidéo.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En 2014, le Japon a recyclé à partir de produits électroniques 143 kg d’or, 1566 kg d’argent et 1112 tonnes de cuivre, le principal composant du bronze. Soit, tout de même, 16% des réserves mondiales d’or et 22% de celles d’argent. En tout cas, le pays cache dans ses smartphones et autres tablettes largement de quoi couvrir les besoins des organisateurs des jeux olympiques. L’édition 2012 à Londres avait consommé pour la production des médailles 9,6 kg d’or, 1210 kg d’argent et 700 kg de cuivre.

Renforcer la collecte

C’est également l’occasion pour le pays de mettre en place un dispositif durable de collecte de ses DEEE en vue de leur recyclage. A ce jour, seulement 100 000 des 650 000 tonnes de produits électroniques arrivant en fin de vie sont collectés chaque année. L’objectif est de passer de 100 grammes de DEEE recyclés par personne et par an à 1 kg.

D’autres filières de recyclage, comme les briques de lait ou les bouchons plastiques, fonctionnent déjà très bien. Et l'adhésion de la population est importante. Le village japonais de Kamikatsu ambitionne même de devenir le premier village à zéro déchet enfoui d'ici 2020, grâce à son système de tri nécessitant 34 poubelles différentes.

A Rio aussi

Photo: Rio 2016/Alex Ferro

En 2016, le Brésil avait lui aussi fait un effort pour rendre plus éthiques ses 2488 médailles (812 d’or, 812 d’argent et 864 de bronze). Environ 30% de l’argent et du cuivre destiné aux médailles de bronze étaient issus du recyclage. Même les rubans étaient composés à 50% de bouteilles plastique recyclées. Les boîtes contenant les médailles, enfin, étaient en bois certifié FSC.

0 Commentaire

Voici les médailles des Jeux olympiques de 2020 fabriquées à partir de... déchets électroniques

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS