Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

A Tokyo, les smartphones d’aujourd’hui deviendront les médailles olympiques de 2020

Myrtille Delamarche , ,

Publié le

Dépourvu de ressources minières, le Japon compte recycler les métaux précieux contenus dans ses produits électroniques pour fabriquer les médailles olympiques et paralympiques des Jeux de 2020.

A Tokyo, les smartphones d’aujourd’hui deviendront les médailles olympiques de 2020 © Rio 2016/Alex Ferro

Les organisateurs des jeux olympiques et paralympiques de 2020 à Tokyo au Japon, n’ayant pas de groupe minier vers lequel se tourner pour sponsoriser la fabrication des médailles, ont choisi la mine urbaine, rapporte la Nikkei Asian Review. L’or, l’argent et le bronze seront donc issus des DEEE en fin de vie.

En 2014, le Japon a recyclé à partir de produits électroniques 143 kg d’or, 1566 kg d’argent et 1112 tonnes de cuivre, le principal composant du bronze. Soit, tout de même, 16% des réserves mondiales d’or et 22% de celles d’argent. En tout cas, le pays cache dans ses smartphones et autres tablettes largement de quoi couvrir les besoins des organisateurs des jeux olympiques. L’édition 2012 à Londres avait consommé pour la production des médailles 9,6 kg d’or, 1210 kg d’argent et 700 kg de cuivre.

Renforcer la collecte

C’est également l’occasion pour le pays de mettre en place un dispositif durable de collecte de ses DEEE en vue de leur recyclage. A ce jour, seulement 100 000 des 650 000 tonnes de produits électroniques arrivant en fin de vie sont collectés chaque année. L’objectif est de passer de 100 grammes de DEEE recyclés par personne et par an à 1 kg.

D’autres filières de recyclage, comme les briques de lait ou les bouchons plastiques, fonctionnent déjà très bien. Et l'adhésion de la population est importante. Le village japonais de Kamikatsu ambitionne même de devenir le premier village à zéro déchet enfoui d'ici 2020, grâce à son système de tri nécessitant 34 poubelles différentes.

A Rio aussi

Photo: Rio 2016/Alex Ferro

Cette année, le Brésil avait lui aussi fait un effort pour rendre plus éthiques ses 2488 médailles (812 d’or, 812 d’argent et 864 de bronze). Environ 30% de l’argent et du cuivre destiné aux médailles de bronze étaient issus du recyclage. Même les rubans étaient composés à 50% de bouteilles plastique recyclées. Les boîtes contenant les médailles, enfin, étaient en bois certifié FSC.

Myrtille Delamarche

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus