Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

A Tchernobyl, l’arche de confinement est inaugurée par l'Ukraine

Astrid Gouzik , ,

Publié le , mis à jour le 29/11/2016 À 09H11

Vidéo Le dôme de confinement qui recouvre le réacteur accidenté de la centrale nucléaire de Tchernobyl est inauguré mardi. Un projet hors normes de deux milliards d’euros financé par la communauté internationale et devant assurer la sécurité du site pour les 100 ans à venir.

A Tchernobyl, l’arche de confinement est inaugurée par l'Ukraine © Novarka

Elle fait cinq fois le poids de la tour Eiffel, est suffisamment grande pour abriter Notre-Dame de Paris, et peut recouvrir 12 terrains de football. L’immense arche censée recouvrir les déchets radioactifs générés par l’accident de Tchernobyl commence à être poussée vers sa position finale, mardi 15 novembre. Elle a été construite sur des rails qui lui permettront de glisser sur 300 mètres au-dessus du réacteur numéro 4 qui avait explosé le 26 avril 1986. Selon les estimations, les opérations de poussage prendront environ 40 heures, sur une période de 5 jours maximum. L'Ukraine inaugure le dôme de confinement mardi 29 novembre.

L’enceinte va permettre de sécuriser le site et de démanteler le sarcophage vieillissant tout en assurant la gestion des déchets radioactifs. Une étape cruciale venant mettre un terme à ce colossal chantier qui aura coûté 2,1 milliards d’euros.

galerie photo Energie

Lire notre reportage Que devient Tchernobyl, la Pompéi du communisme, 30 ans après l'accident nucléaire ?

"Pour nous, l’arche ne se résume pas à 36 000 tonnes de métal préfabriqué. Ces 36 000 tonnes représentent notre foi en notre réussite, notre confiance à l’égard de notre site, de notre peuple et de l’Ukraine", a commenté dans un communiqué Igor Gramotkin, directeur général de la centrale nucléaire de Tchernobyl. "Nous sommes par ailleurs extrêmement fiers de ce que nous avons pu accomplir avec nos partenaires. La nouvelle enceinte de confinement montre ce qui est techniquement réalisable", s’est félicité Nicolas Caille, directeur de projet de NOVARKA, le consortium français regroupant VINCI Construction et Bouygues Construction. Ce chantier a en effet nécessité la présence d’une centaine d’ingénieurs français expatriés.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/11/2016 - 15h02 -

Bonjour, et qu'est-il advenu de la grande cheminée, trop haute pour rentrer sous l'arche ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle