A Rennes, un patient en état de mort clinique après un essai thérapeutique

Le test d'une molécule sur des patients a viré au drame ce vendredi 15 janvier à Rennes. Un patient se trouve en état de mort clinique et cinq autres sont toujours hospitalisés. La ministre de la Santé s'est rendue sur place et tiendra une conférence de presse en début d'après-midi.

Partager

Six personnes qui participaient à un essai thérapeutique ont été hospitalisées dans un état grave au centre hospitalier Pontchaillou de Rennes, a révélé TF1 ce vendredi 15 janvier.

L'un d'eux se trouverait en état de mort clinique et les cinq autres seraient toujours hospitalisés. Les premières hospitalisations remontent au début de la semaine.

La ministre de la Santé, Marsol Touraine, s'est rendue sur place, au centre hospitalier universitaire de Pontchaillou et doit y tenir une conférence de presse à 14h30. La ministre a saisi l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) afin de mener une inspection sur l’organisation, les moyens, et les conditions d’intervention de cet établissement dans la réalisation de l’essai clinique.

L'étude clinique était menée par Biotrial, société spécialisée dans les tests thérapeutiques, chargée du recrutement des volontaires pour le compte des laboratoires.

Il s'agissait "d’un essai clinique de Phase 1, mené sur un médicament pris par voie orale, en cours de développement par un laboratoire européen", précise le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le laboratoire a informé l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de l’interruption de l’essai. Tous les volontaires ayant participé à l'essai ont été rappelé, indique le ministère

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    BIOTRIAL
ARTICLES LES PLUS LUS