À quoi va ressembler l’écologie du citoyen de François de Rugy?

Le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a dévoilé lors de ses vœux au monde de l’écologie la direction qu’il voulait donner à son ministère, ainsi que quelques-unes de ses premières idées.

Partager

À quoi va ressembler l’écologie du citoyen de François de Rugy?
François de Rugy (ici avec Isabelle Kocher, DG d'Engie) compte sur les entreprises pour la rénovation énergétique et les chaudières à un euro.

"Je veux être en 2019 le ministre de l’Ecologie du citoyen", a lancé François de Rugy lors des vœux au monde de l’écologie, le 16 janvier. Son idée, développer une écologie qui soit à la fois "à la hauteur des enjeux" climatiques et environnementaux et "à hauteur de femmes et d'hommes". Sans remettre en cause le plan climat de son prédécesseur Nicolas Hulot, le nouveau ministre veut imposer sa marque et faire preuve de créativité.

Revisiter la taxe carbone

Comment ? François de Rugy compte beaucoup sur le grand débat pour qu’y soient débattues les questions de fiscalité écologique : "En 2019, je veux qu’on innove, explique le ministre. On ne va pas rester sur un programme, marquer une pause en 2019 et le reprendre en avril là où nous l’avions arrêté". Et François de Rugy prévient déjà : "On ne va pas reprendre la taxe carbone telle qu’on l’avait prévue".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Récompenser les réductions de CO2

Mais il ne veut pas que son ministère se résume à régler le problème de la taxe carbone. Avec son écologie du citoyen, François de Rugy "veut que l’on récompense ceux qui font des efforts", parce que le "changement est un effort". Comment ? Rien n’est défini, mais François de Rugy veut expérimenter avec des volontaires un moyen de rémunérer les baisses individuelles de CO2. On n’en saura pas plus à ce stade.

Des chaudières à un euro

Enfin, il veut agir sur le premier poste d’émission de CO2 en France, c'est-à-dire le chauffage dans les bâtiments. Pour cela, il compte sur les entreprises privées. Et il a annoncé "la chaudière à un euro", pour les ménages les plus modestes, via une prime conversion chaudière, similaire à la prime à la conversion. L’offre est apparemment déjà prête. Dès le 18 janvier, le groupe Effy, spécialiste de l’isolation à un euro, va installer en Seine-et-Marne chez un particulier la première pompe à chaleur air/eau à un euro.

On sait aussi qu’Engie prépare une offre pour faciliter le remplacement des chaudières par une offre de type leasing. Dans sa nouvelle feuille de route énergétique, le gouvernement a fixé un objectif de remplacer 1 million de chaudières au fioul et 10 000 chauffages au charbon d’ici à 2023.

Aurélie Barbaux Grand reporter Énergie & industrie durable
Aurélie Barbaux

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS