Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

A qui a profité la croissance des ventes de voitures neuves en Europe en septembre ?

, , , ,

Publié le , mis à jour le 16/10/2019 À 09H17

Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 14,4% en septembre en Europe, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Quels pays et constructeurs automobiles en ont le plus tiré parti?

A qui a profité la croissance des ventes de voitures neuves en Europe en septembre ?
L'Association des constructeurs européens d'automobiles publie chaque mois les chiffres des immatriculations de voitures neuves.
© HANNIBAL HANSCHKE

En septembre 2018, les immatriculations s'étaient effondrées avec l'entrée en vigueur des nouvelles normes antipollution WLTP. Un an plus tard, il s'est immatriculé 1 285 494 véhicules neufs dans les pays de l'Union européenne et de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse), soit une hausse de 14,4%, selon les données de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) publiées le 16 octobre.

Quatre marchés en ont profité...

Quatre des cinq principaux marchés du continent ont connu une croissance à deux chiffres en septembre, avec notamment des hausses de 16,6% pour la France et de 22,2% pour l'Allemagne. Seul le Royaume-Uni a connu une progression limitée à 1,3%, l'ACEA liant cette faible performance aux incertitudes entourant le Brexit.

... Tout comme Renault et Volkswagen

Au niveau des constructeurs, le groupe Renault a vu ses ventes bondir de 27,8% alors que celles de PSA n'ont augmenté que de 4,3%. Le groupe Volkswagen a été le plus dynamique avec une envolée de ses ventes de 46,8%.

Focus sur la France

En France, après un été difficile, le marché automobile est également repassé dans le vert. Selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), après une dégringolade sur le mois d’août, les ventes de voitures neuves ont progressé de 16,6% entre septembre 2018 et septembre 2019 avec 173 448 immatriculations.

Les effets statistiques liés au WLTP brouillent toutefois les performances des constructeurs. Mais, bonne nouvelle, les émissions de CO2 semblent repartir à la baisse.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le marché hexagonal est en recul de 1,28% avec 1 641 372 véhicules neufs vendus. Idem pour les immatriculations en Europe, en recul de 1,6% à 12 115 927 unités.

 

Avec Reuters (Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle