Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

A Pollutec, Gérard Collomb fustige le programme environnemental du candidat Fillon

Olivier Cognasse

Publié le

Le sénateur-maire (PS) de Lyon Gérard Collomb a présenté son plan Oxygène jeudi 1er décembre au salon Pollutec. Il a attaqué le programme environnemental de François Fillon et… défendu celui d’Emmanuel Macron.

A Pollutec, Gérard Collomb fustige le programme environnemental du candidat Fillon © D.R. - Parti Socialiste

Le sénateur-maire (PS) de Lyon, Gérard Collomb, a présenté, jeudi 1er décembre, son plan Oxygène qui doit être mis en place au cours des prochaines semaines, afin de lutter contre les émissions polluantes et le réchauffement climatique dans la métropole lyonnaise. En marge de son  point presse, il a répondu à une question de l’Usine Nouvelle sur l’absence des questions environnementales dans le programme de certains candidats à l’élection présidentielle. L’occasion, pour lui, de fustiger le vainqueur de la Primaire de la droite et du centre, François Fillon. "Il tient plutôt un discours du 20ème siècle que du 21ème siècle. Il n’est pas étonnant que les sujets environnementaux soient si peu abordés", a estimé Gérard Collomb qui a rappelé que "le candidat que je soutiens [Emmanuel Macron] a consacré un chapitre entier aux problèmes environnementaux dans son livre. C’est un sujet auquel il s’intéresse fortement. Il voit bien que cette question est primordiale et qu’elle se résout par les innovations technologiques et des changements sociétaux."

Impliquer le citoyen

Le sénateur-maire de Lyon cite l’exemple du quartier de la Confluence, vitrine lyonnaise de la smart city. "Les gens changent leurs comportement", quand ils vivent dans un tel environnement, assure l’édile. Sur le stand  du Grand Lyon, le Président de la Métropole a rappelé les résultats obtenus par l’ancienne capitale des Gaules dans la réduction des émissions polluantes : "- 74 % de dioxyde de soufre depuis 2000, - 50 % d’émissions de NOx, - 48 % de particules fines (PM10)." Il a aussi rappelé que "la pollution de l’air est la troisième cause de mortalité en France après l’alcool et le tabac avec 40 000 morts par an".

Gérard Collomb veut aller encore plus loin au niveau de la métropole lyonnaise grâce au plan Oxygène, qui doit agir sur la mobilité (augmentation de la place du vélo, des véhicules électriques, zones de circulation à faibles émissions,…). A terme, le but est de réduire la circulation des poids lourds en détournant leur trajet avec un grand contournement. La métropole compte également accélérer la réhabilitation de l’habitat : 1 200 logements ont déjà été rénovés depuis 2015.

Gérard Collomb croit beaucoup dans les changements de comportements et dans la nécessité d’avoir "le plus de données possibles". Avec son smartphone, chaque citoyen peut devenir un acteur "du monitoring urbain", assure-t-il.

Olivier Cognasse à Lyon

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle