Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

À plate couture

Guillaume Dessaix ,

Publié le

À plate couture
Isaac, cent fois sur le métier, remetson ouvrage.

À la lueur d’une lampe à pétrole, Isaac se retrousse les manches. Acteur sans talent peut-être, mais mécanicien hors pair. Époux tyrannique sans doute, mais inventeur révolutionnaire. Il a déjà à son actif une machine à forer la roche et le métal, qu’il a revendue. Avec son pactole, il améliore une invention balbutiante. Le 12 août 1851, le brevet 8294 révolutionne l’industrie sur bien des plans.

Alors que les versions existantes possédaient un bras incliné, qui limitait le champ d’action, la machine à coudre d’Isaac Merritt Singer est équipée d’un bras libre et d’une pédale. Encastré dans une table, l’instrument soutient même l’étoffe à travailler. Second atout, le marketing. Offrez-vous sa machine de 75 dollars à crédit ! Une première. Il ne demande qu’un acompte et « deux citoyens respectables » pour se porter garants. Fidélisation assurée. Il est aussi le premier à proposer un service après-vente. Changez les pièces défaillantes plutôt que toute la machine ! Quelles économies. Et quel succès. En 1899, Singer vend 1 million de pièces par an. Des campagnes publicitaires démesurées, des franchises sur toute la planète… The Singer Sewing Machine Company devient l’une des premières multinationales américaines. Bien sûr, ces changements ne sont pas sans conséquences. Les artisans disparaissent pour laisser place à des usines ultramodernes, à de fortes perturbations sociales, à l’apparition de syndicats et à une législation plus stricte sur le travail en usine.

Mais ce sont les frasques du patron qui inquiètent le plus son associé Edward Clark. Il faut dire qu’Isaac ne fait pas dans la dentelle. L’une de ses compagnes, le surprenant au bras d’une autre, l’entraîne dans un procès pour violences conjugales. Il s’enfuit, la presse s’acharne. Scandale et révélations : il a multiplié les conquêtes, des dizaines ; les familles, trois ; les enfants, dix-huit. Rejeté par l’élite new-yorkaise, il part finir ses jours en Angleterre. Juste avant, Clark, inquiet de voir l’entreprise décousue par les descendants, en modifie les statuts et devient propriétaire majoritaire du capital. Sur le fil. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle