Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

À Paris, l'autopartage cherche sa voie

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

À Paris, après la disparition d’Autolib’, plusieurs entreprises misent sur un nouveau modèle, l’autopartage en boucle, pour lequel les utilisateurs ramènent le véhicule à la station d’origine.

À Paris, l'autopartage cherche sa voie © PSA

Le fantôme d’Autolib’ plane toujours sur Paris. En l’absence de remplaçant officiel, les industriels sont arrivés en nombre sur le marché de l’autopartage. Avec le soutien du loueur de voitures Ada, Renault a déployé Moov’in.Paris en septembre?2018. PSA a suivi avec Free2Move, puis Daimler (Mercedes) avec ­Car2Go. Moins connues, plusieurs start-up, telles Communauto, ­Drivy et Ubeeqo veulent se faire une place.

Dans cette ­profusion d’offres, il est normal de se sentir perdu.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle