Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

À Montreuil, coup d'arrêt pour l'usine de la SNEM accusée de pollution

, ,

Publié le

A Montreuil, près de Paris, une usine de la SNEM (Société nouvelle d'eugénisation des métaux), spécialisée dans le traitement de surfaces pour l’industrie aéronautique, est à l'arrêt depuis le 27 juin, ses salariés seront licenciés. Les riverains en demandaient la fermeture, la jugeant "toxique".

À Montreuil, coup d'arrêt pour l'usine de la SNEM accusée de pollution
A Montreuil, cette usine de la SNEM (Société nouvelle d'eugénisation des métaux), était spécialisée dans le traitement de surfaces pour l’industrie aéronautique
© Google Street View

La SNEM (Société nouvelle d'eugénisation des métaux), une usine en activité située au cœur d’un quartier résidentiel de Montreuil, à proximité d’une école, est l’autre cas de pollution industrielle emblématique de la Seine-Saint-Denis, avec l'ancien site de Wipelec (lire notre enquête). Ces derniers mois, la tension était montée d’un cran entre cette entreprise, spécialisée dans le traitement de surfaces pour l’industrie aéronautique, les pouvoirs publics et les riverains qui se mobilisent pour en demander la fermeture. En cause, des installations vétustes mettant en œuvre du chrome VI, une substance aux propriétés cancérogènes et mutagènes.

Cette usine de traitement chimique est désormais à l'arrêt et "les licenciements des salariés auront lieu dans les prochains jours", a annoncé le 27 juin la préfecture de Seine-Saint-Denis, dans un communiqué. La SNEM, qui emploie 25 salariés entre Montreuil et Gellainville (Eure-et-Loir), a été placée en liquidation judiciaire la veille par le tribunal de commerce de Versailles, indique la préfecture, précisant que "cette cessation d'activité résulte de considérations économiques".

Inquiétude sur les émanations de l'usine

Interdit depuis septembre 2017 dans le cadre du règlement européen Reach, le chrome VI peut être employé via un mécanisme d’autorisation encadré. Si les riverains s’inquiétaient des émanations de l’usine – qui seraient la cause de plusieurs cas de leucémies dans le quartier –, les pouvoirs publics tempéraient le problème, assurant que l’entreprise avait effectué les travaux nécessaires à la modernisation de l’usine. La non-conformité serait liée à l’électricité, faisait-on savoir à la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie (Driee) en avril dernier. Des diagnostics des sols étaient alors en cours d’analyse.

En septembre 2017, les salariés de la SNEM avaient connu une période chômage technique, relatait Le Monde. Riverains et parents d'élèves avaient bloqué le site du sous-traitant d'Airbus et Safran au moment de la rentrée scolaire. Ils réclamaient la fermeture de cette usine, la dépollution du site et le reclassement des salariés.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus