Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

A Montréal, "Au-delà des échos", le voyage cosmique et multimédia de Guy Laliberté, le fondateur du cirque du Soleil

Christophe Bys

Publié le

Vidéo Montréal accueille le nouveau projet du créateur du Cirque du Soleil : une pyramide argentée qui héberge un spectacle multimédia inspiré par Alan Watts, un philosophe anglo-californien. Pour ceux qui accepteront de se laisser porter par les images et le son, rendez-vous pour une heure réellement spectaculaire.

A Montréal, Au-delà des échos, le voyage cosmique et multimédia de Guy Laliberté, le fondateur du cirque du Soleil © Photo Christophe Bys

Sur le vieux-port de Montréal, à deux pas de la grande roue emblématique de la ville et du chapiteau du Cirque du soleil se dresse désormais une pyramide argentée et sa réplique miniature. Bienvenue à PY1, le nouveau projet de Guy Laliberté - un des fondateurs du Cirque du soleil qui a aussi fait un voyage spatial - présenté comme une salle de spectacle nomade multimédia et immersive. Ce projet a été plus spécifiquement développé par la compagnie Lune Rouge Entertainment.

Philosophe new age californien 

C'est là qu'était présenté le spectacle Au-delà des échos, une sorte de son et lumière et high tech autour de l'oeuvre de l'oeuvre du philosophe d'origine britannique Alan Watts, qui s'installera en Californie à la fin des années 30 et deviendra un passeur entre les philosophies orientales et occidentales. Il a été aussi chroniqueur à la télévision et à la radio, ce qui a permis aux concepteurs du spectacle de reprendre des enregistrements vocaux qui sont diffusés pendant le spectacle. Le message est d'inspiration new age/écolo :  chacun fait partie d'un grand tout, "je suis le monde" et il est urgent d'oublier l'ego pour se réconcilier avec l'univers, résument les phrases diffusées et traduites en français pour les visiteurs non anglophones. 

Cette pensée a inspiré un spectacle "Plus grand que la vie" d'une heure où lasers, projections vidéos sont à l'honneur. Soit une histoire de la Terre et de l'Univers de sa création à une réconciliation avec la nature alors qu'est diffusée une version d'Imagine de John Lennon à faire frissonner le plus insensible des visiteurs. Composé de tableaux très abstraits, le spectacle évoque une sorte de super feu d'artifice qui requiert du spectateur de pratiquer le fameux "lâcher prise" pour en profiter pleinement. Entre expérience mystique et voyage planant dans des univers colorés et musicaux, il faut avoir une part de l'émerveillement de l'enfant pour suivre cette heure de pyrotechnie qui ne s'appuie sur aucune narration avec des personnages. 

Feu d'artifice 

Certains seront peut être désarçonnés par ce choix radical du metteur en scène Gabriel Coutu Dumont ou resteront sceptiques à l'écoute du discours du philosophe new age, voire trouveront tout cela d'un kitsch pompier très loin des canons du bon goût à l'européenne... Ne les écoutez pas, si vous passez par Montréal. Prenez un des coussins mis à disposition des visiteurs (il y a aussi des places assises sur des vrais sièges), allongez vous sur le sol et laissez vous emporter par les images, la musique... l'émotion ne devrait pas tarder à venir. A moins que le spectacle ne passe bientôt par Paris. Mais pour cela il faudra attendre, pour l'instant la fameuse pyramide nomade, après un été montréalais, se dirigera vers Miami.... 

Pour en savoir plus cliquez ICI

A Montreal, Christophe Bys 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle