À Londres, les gymnastes sautent, avec adresse, sur la chimie !

La grâce, la force et l’adresse se sont donné rendez-vous au North Greenwich Arena  avec la gymnastique artistique, la gymnastique rythmique et, depuis les jeux olympiques de Sydney en 2000, le trampoline. Des épreuves toujours plus nombreuses qui voient se multiplier des accessoires permettent ainsi à la chimie d’innover afin de sécuriser les sportifs tout en augmentant leur performance.

Partager
À Londres, les gymnastes sautent, avec adresse, sur la chimie !

La magnésie pour rester accrocher

Ainsi, avant certaines épreuves telles que la poutre, les barres parallèles et autre agrès, on voit le gymnaste se frotter les mains d’une poudre blanche. Couramment appelée « magnésie » dans le monde du sport, cette poudre blanche est, en réalité, du carbonate de magnésium (MgCO3).

Si les gymnastes ne peuvent s’en passer, c’est que la magnésie permet une meilleure prise sur les différents agrès et leur permet d’absorber la sueur des mains et de les assécher.

Les mêmes propriétés auront convaincu les haltérophiles et les escaladeurs pour leur discipline.

Le nylon pour mieux sauter

Pour faire sauter les gymnastes au plus haut niveau, les trampolines de nos jeux olympiques utilisent une toile de nylon tressée. En effet, cette fibre bien courante dans nos textiles est connue pour ses propriétés d'élasticité et de résistance. Mais, il s’agit avant tout d’une matière plastique de type polyamide. Si celui-ci fait gagner nos athlètes aux jeux olympiques depuis 12 ans, rappelons que le nylon a été inventé le 28 février 1935 par Wallace Carothers, un chimiste américain qui travaillait pour DuPont de Nemours.

Le polyéthylène pour se réceptionner !

Le polyéthylène est à l’honneur avec les tapis qui jonchent la salle omnisport "North Greenwich Arena". Prêt à réceptionner le gymnaste en cas de chute ou tout simplement en fin d’épreuve, ces tapis de sol sont en polyéthylène ultra léger recouverts d'une housse en polyester enduite de PVC.

Le polyéthylène à cellules fermées absorbe l’énergie provoquée par le saut et permet au tapis de reprendre sa forme initiale tout en amortissant le saut du gymnaste dont la réception devra être parfaite afin de prétendre à la médaille d’or.

0 Commentaire

À Londres, les gymnastes sautent, avec adresse, sur la chimie !

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS