A Londres, L'Oréal construit un écosystème de start-up qui le suivra "pour les dix prochaines années"

Cinq projets viennent d'être sélectionnés dans le cadre du programme d'accélération de L'Oréal et Founders Factory. Au menu : des soins sur-mesure, du nail art imprimé via une application smartphone ou encore de la géolocalisation sophistiquée. L'occasion pour l'industriel français de poursuivre sa percée dans la "beauty tech".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

A Londres, L'Oréal construit un écosystème de start-up qui le suivra

Ils l’avaient promis, ils l’ont fait ! Le géant L’Oréal et l’incubateur de start-up londonien Founders Factory ont sélectionné cinq start-up qu’ils accompagneront pendant six mois pour accélérer leur développement. Ces pépites bénéficieront du savoir-faire scientifique et de l’exposition médiatique de L’Oréal alors que l’équipe des 60 experts digitaux de Founders Factory, apportera un accompagnement et un soutien opérationnel. "Nous sommes très excités par les opportunités qui s’ouvrent pour ces start-up et par tout ce mouvement autour de l’open innovation", s’est réjouie Lubomira Rochet, chief digital officer de L’Oréal, interrogée par L’Usine Nouvelle.

En mai dernier, le spécialiste de la cosmétique avait annoncé un investissement stratégique dans Founders Factory, l’accélérateur et incubateur digital multisectoriel basé à Londres, et co-fondé par les entrepreneurs Brent Hoberman, Henry Lane Fox et Jim Meyerle. L’objectif de ce partenariat est de faire émerger cinq start-up par an. Pour le cru 2017, 180 jeunes pousses ont tenté leur chance. Neuf d’entre elles sont venues s’essayer au périlleux - et désormais répandu - exercice du pitch, devant Jean-Paul Agon en personne. L’Oréal et Founders Factory ont ensuite distingué les cinq lauréats.

InsitU : Créée par le Dr Maria Salichou, une scientifique d’origine grecque, titulaire d’un doctorat en médecine nucléaire de l’Université d’Oxford et avec plus de 10 ans d’expérience scientifique en biotechnologie et santé, InsitU propose des produits cosmétiques naturels et personnalisables, développés par des experts scientifiques et disponibles via une boutique en ligne.

Preemadonna : Créée par l’Américaine Pree Walia, l’appli Preemadonna’s Nailbot permet de créer et d’imprimer des motifs sur des ongles simplement grâce à un téléphone, en seulement quelques secondes. 30 000 personnes se sont déjà inscrites pour essayer le Nailbot.

Tailify : Basée à Londres et fondée par le Suèdois Fredrik Segerby et le Norvégien Didrik Svendsen, Tailify réunit les grandes marques et les influenceurs des réseaux sociaux afin de leur permettre de créer des campagnes marketing, tout en permettant à ces influenceurs de suivre, diffuser et monétiser leur contenu.

Veleza : Créée par l’entrepreneur lituanien Martynas Nikolajevas, l’appli Veleza rassemble une communauté de passionnés des soins de beauté leur permettant de découvrir des produits adaptés à leurs besoins, de trouver de nouvelles idées, et de bénéficier de conseils et retours sur les produits, en temps réel.

Cosmose : Fondée par l’entrepreneur polonais Miron Mironiuk, Cosmose propose une technologie de géolocalisation sophistiquée afin de permettre à des distributeurs de cibler leurs clients via des canaux de ventes en ligne. Cosmose, basé à Shanghai et Hong Kong, connait déjà un succès majeur en Asie.

Un incubateur pour être plus agile et réactif

"Elles répondent toutes à la demande actuelle des consommateurs : disposer d’un produit et d’un service associé", nous explique Lubomira Rochet. "Et elles auront la chance de profiter de la profonde expérience scientifique de L’Oréal", ajoute Henry Lane Fox, cofondateur et PDG, Founders Factory. Et bien évidemment de sa renommée, y compris dans l’univers du digital… Il faut dire que de l’incubateur interne de L’Oréal à San Francisco ont émergé des innovations notables : l’application Makeup Genius, My UV Patch ou encore très récemment la brosse connectée de Kerastase avec Withings.

"A Londres avec Founders Factory, on travaille vraiment à créer un écosystème qui nous suivra pendant les 10 ou 15 prochaines années. On a besoin des grandes plates-formes comme Google, Amazon… mais aussi de start-up qui apportent de l’agilité, de la disruption, de la créativité. Elles nous permettent d’aller très vite pour répondre aux besoins du marché", ajoute Lubomira Rochet.
C’est d’ailleurs pour rendre la grosse machine qu’est L’Oréal plus agile et plus réactive que l’industriel a noué ce partenariat avec l’incubateur. Car, outre ces cinq projets, L’Oréal et Founders Factory créeront ensemble deux start-up par an. Les premières devraient voir le jour d’ici à la fin du premier semestre 2017.

Quant à la prochaine promotion de start-up pour leur programme d’accélération, "nous n’allons pas tarder à débuter le recrutement", explique Henry Lan Fox. Les équipes de L’Oréal seront particulièrement attentives aux innovations autour de la réalité augmentée, des objets connectés, du machine learning, des bots, ou encore de l’intelligence artificielle. Avis aux amateurs !

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS