A Las Vegas, La Poste lance son appli e-santé

Après son service  "Veiller sur mes parents" mis en service en mai 2017, La Poste lance demain une appli d’e-santé. Un service qui permet au patient d’échanger plus facilement avec son médecin et qui tient aussi lieu de carnet médical.

Partager
A Las Vegas, La Poste lance son appli e-santé
L'application de La Poste collecte les données de santé de l'utilisateur.

La Poste s'invite au CES de Las Vegas, le grand rendez-vous annuel de l’électronique grand public, pour y présenter son offre de e-santé. Le français lance le 9 janvier sa nouvelle application : "La Poste eSanté." "Elle a vocation à remplir trois rôles : enregistrer les données de santé du patient, comme son calendrier vaccinal. Elle connecte aussi les données récoltées par des objets connectés, comme les pèse-personnes connectés ainsi que les appareils médicaux prescrits par des professionnels de santé, à l'image des tensiomètres. Enfin, les informations récoltées peuvent être transmises au médecin hospitalier ou au médecin traitant", explique une porte-parole de La Poste. Un service qui permettrait de mieux suivre les patients au long cours, en particulier avant et après les opérations à l’hôpital.

Se démarquer des autres applis

Quelle différence avec une autre appli du secteur, destinée à mettre en relation les patients et leurs médecins ? "L’universalité des objets connectés qui peuvent être associés à l’appli et les normes de sécurité que le programme remplit." En effet, peu importe la marque ou le modèle, tous les objets connectés peuvent y transférer leurs données. Et "La Poste eSanté" a obtenu la certification mHealth Quality, donnée par dmd Santé, une start-up qui a déjà analysé plus de 1500 applications et objets connectés de santé.

Pour le moment, des tests cliniques sont menés avec plusieurs établissements de santé à travers la France, parmi lesquels l'Institut hospitalo-universitaire de Strasbourg, l'institut GIPTIS pour les maladies rares à Marseille, l'Institut de recherche contre les cancers de l'appareil digestif et l'hôpital Bichat à Paris.

Une nouvelle branche d’activités

Dans le secteur de la santé, La Poste tente de concurrencer des géants comme Google ou Amazon. A Las Vegas, elle sera accompagnée d’une quinzaine de start-ups spécialisées dans la santé. "Nous voulons nous démarquer des autres acteurs connus comme des groupes privés et purement technologique, indique-t-on à La Poste. C’est pourquoi nous misons sur notre image d’entreprise du service public."

Le lancement de cette application mobile au CES 2018 inscrit La Poste dans une démarche de diversification de ses activités, notamment pour pallier à la chute du courrier postal. En mai dernier, le groupe avait déjà lancé "Veiller sur mes parents", un service qui propose de rendre visite aux seniors isolés. "Effectivement, le positionnement de notre appli est comparable. Nous ciblons là le même type de de public, c’est-à-dire des personnes âgées ou des malades chroniques", précise une porte-parole de La Poste. Le nouveau programme pourra être téléchargé sur les smartphones dès demain.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS