À la Sncf Il peint les voitures des trains

Dotée de deux robots d'ABB, l'installation écologique mise en oeuvre sur le site de Périgueux assure des réductions d'énergie et de consommation de peinture.
Partager

En octobre 2007, la SNCF passe une commande de plus de 2,3 millions d'euros pour la fourniture d'une ligne complète de peinture de voitures pour son site de Périgueux (Dordogne). Le constructeur de robots ABB assure la maîtrise d'oeuvre de l'ensemble de cette ligne qui se compose d'une zone de préparation, d'une cabine de peinture et sa broierie ainsi que d'une étuve de cuisson. « Motivé par les exigences qualitatives de plus en plus strictes et les normes environnementales, ce projet représentait un important défi », commente Alain Praxmarer, le directeur du technicentre SNCF de Périgueux.

Forte démarche environnementale

Le nouveau tunnel de peinture répond à plusieurs impératifs : améliorer la qualité du process avec la possibilité d'obtenir une application régulière de la peinture, l'augmentation de la capacité de production et la capacité à traiter des caisses à deux niveaux. Enfin, l'engagement du technicentre dans une démarche environnementale forte est illustré par la mise en oeuvre des peintures hydrosolubles.

La cabine de peinture est équipée de deux robots poly- articulés IRB 5400ABB. Ils remplacent une installation portique. « Le rayon d'action est ainsi nettement plus grand, ce qui permet de peindre la totalité des surfaces du véhicule, retour et toit compris, ce qui n'était pas le cas avec la solution précédente », explique Catherine Trevet, le responsable du pôle QSE/Méthodes du technicentre.

La cabine est bien plus petite que celle d'origine (elle passe de 210 m2 à 80 m2) car les robots fixes peignent la voiture au défilé, d'où un gain énergétique important puisque cela diminue d'autant la ventilation. L'utilisation des robots, associée à une maîtrise de l'application, apporte une meilleure qualité de dépose (maîtrise des épaisseurs) ainsi qu'un gain en consommation de produit. En effet, le coefficient de transfert (peinture déposée sur la pièce/peinture pulvérisée) est nettement plus élevé avec les robots.

Un four à gaz pour les peintures hydrosolubles

Pour la préparation et la distribution de peinture bicomposant, ABB a proposé, avec son partenaire Clid, une solution automatique qui permet de préparer les quantités juste nécessaires à l'application et de réduire les pertes de produit au changement de teinte. D'où un gain important de consommation de produits comparé à la solution manuelle mise en place à l'origine. Trois types de peinture sont utilisés : première couche en fausse teinte, puis les bases et enfin le vernis et la gestion de nombreuses teintes.

« La qualité de la cuisson est elle aussi améliorée », conclut Catherine Trevet. Le four Thermogaz proposé par la société Sunkiss, assure une évaporation complète de l'eau contenue dans les peintures hydrosolubles. Avec un temps de cuisson plus court.

LE PROBLÈME

- Concevoir une ligne de peinture pour les voitures.

LA SOLUTION

- Une cabine de peinture équipée de deux robots polyarticulés IRB 5400 d'ABB qui remplace l'installation portique.

LES ATOUTS DU ROBOT

- Une cabine moins grande. - Un gain énergétique important. - Une meilleure qualité de dépose de la peinture. l Une réduction de la consommation de peinture. - Capacité à traiter des caisses à deux niveaux. - Augmentation de la capacité de production.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS