A la SNCF, après 19 heures de négociations... la grève continue

Des négociations à n’en plus finir à la SNCF pour un accord suspendu à la réponse des deux organisations syndicales (CGT et Sud-Rail) qui poursuivent la grève ce mardi 7 juin. A trois jours de l’Euro, le pouvoir tremble… Mais Guillaume Pepy veut croire à un retour à la normale rapidement.
 
Partager
A la SNCF, après 19 heures de négociations... la grève continue

La balle est dans le camp des syndicats à trois jours du lancement de l’Euro 2016. Poursuivre la grève aurait un effet dévastateur sur l’organisation de cet évènement et par ricochet sur des syndicats "jusqu’au-boutistes". De quoi dégrader durablement leur image dans l’opinion. L’accord proposé par la direction à l’issue de 19 heures de négociations devrait offrir une porte de sortie honorable aux deux organisations syndicales toujours en grève. Il répond largement à leurs revendications.

Car le pouvoir tremble à quelques jours du match d’ouverture France-Roumanie – vendredi 10 juin au Stade de France. "Il y a un moment, où selon une célèbre formule, il faut savoir arrêter une grève", a déclaré le Président de la République, François Hollande, dans les colonnes de la Voix du Nord, en plagiant Maurice Thorez, le secrétaire général du PCF, qui avait déclaré le 11 juin 1936 après les Accords de Matignon : "il faut savoir terminer une grève dès que satisfaction a été obtenue." Il y a 80 ans, cette phrase avait été déterminante pour mettre fin à la grève . Pas sûr que François Hollande obtienne une telle réponse…

Un projet pour arrêter la grève

Ce sont plutôt les longues négociations qui se sont poursuivies cette nuit entre la direction de la SNCF et les organisations syndicales qui pourraient mettre fin à un conflit qui s’essouffle. Le projet d’accord doit être signé avant le 14 juin par les syndicats représentatifs : UNSA, CFDT, CGT et Sud-Rail. Pas de doute pour les deux syndicats réformistes, dont le poids suffit à faire valider l’accord. Problème : CGT et Sud peuvent le faire capoter s’ils s’opposent à l’accord.

Sur Europe 1, le patron de la SNCF a fait preuve un grand optimisme. "Il n'y a donc plus aucune raison de faire grève pour aucun cheminot sur des motifs qui sont limités à la SNCF", a déclaré Guillaume Pepy. Il considère que ce projet d’accord doit permettre d’arrêter la grève, évoquant "une protection de haut niveau pour les salariés". Il envisage un retour à la normale dès mercredi 8 ou jeudi 9 juin.

... et non pour préparer l'ouverture du marché à la concurrence

Mais la CGT et Sud-rail ont jusqu’au 14 juin pour signer ou ne pas signer cet accord. Une abstention de la CGT permettrait de le faire approuver. Ils prendront sans doute plusieurs jours pour donner leur réponse, mais il reste à savoir si la grève va se poursuivre pendant ce laps de temps alors qu’elle s’effiloche chaque jour un peu plus, exceptée chez les conducteurs. Les négociations de cette nuit permettent de garantir le statut des cheminots roulant y compris pour les contrôleurs et d’encadrer le travail de nuit.

Reste à savoir si cette entente poussée par le gouvernement – il s’est aussi engagé à réduire la dette - et dont la direction de la SNCF ne voulait pas au départ ne va pas se trouver en décalage avec la convention collective. Car le but était d’améliorer la productivité de la SNCF pour la préparer à l’arrivée de la concurrence. L’écart parait important entre l’accord de la SNCF et la future convention collective. Un terrain d'entente qui permettra sans doute à l'Euro 2016 d’avoir lieu sans anicroche, mais les conséquences pour la SNCF dans les prochaines années pourraient se révéler beaucoup moins festives…

Olivier Cognasse

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS