Environnement

À la poursuite du ciment vert

Franck Stassi , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’industrie cimentière est responsable d’environ 7 % des émissions mondiales de CO2. Les cimentiers s’attaquent enfin à la réduction de ce poids carbone.

À la poursuite du ciment vert
À Bournezeau, Hoffmann Green Cement réduit son empreinte carbone en fabriquant du ciment à froid.

Un étrange objet en forme de sous-marin s’est échoué au pied des cheminées de la cimenterie LafargeHolcim de Belmont-d’Azergues (Rhône). Avec ses 23 partenaires (industriels, écoles, fédérations professionnelles…) du projet Fastcarb, le géant des matériaux de construction teste des solutions pour réduire l’empreinte carbone du béton. Le sécheur à lit fluidisé installé dans cette cimenterie située au nord de Lyon reproduit en accéléré l’effet puits de carbone des bétons vieillissants. Il teste l’absorption du CO2 de process par la pâte de ciment hydratée des granulats de béton recyclé.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte