La Commission européenne rehausse les aides exceptionnelles aux agriculteurs

Afin de permettre aux Etats membres d’aider leurs agriculteurs en cas de crises ponctuelles, la Commission européenne a annoncé le 22 février le relèvement du plafond des aides dédiées. Une décision qui entrera en vigueur le 14 mars, à deux mois des élections européennes et dans un contexte de négociations sur la prochaine Politique agricole commune.

Partager
La Commission européenne rehausse les aides exceptionnelles aux agriculteurs
La Commission européenne a autorisé le relèvement des aides distribuées par les Etats aux agriculteurs.

A la veille de l’ouverture du Salon international de l’agriculture, ce samedi 23 février à Paris, et à l’approche des élections européennes, la Commission européenne a confirmé le relèvement des plafonds des aides d’Etat dédiées au secteur agricole. Dites "aides de minimis", elles ont pour objectif de permettre un soutien aux agriculteurs sans devoir obtenir l’autorisation préalable de Bruxelles. Les Etats opèrent dans le cadre d’une enveloppe dédiée.

"En augmentant le montant maximal de l'aide aux agriculteurs, les autorités nationales disposeront d'une plus grande flexibilité et seront en mesure de réagir plus rapidement et plus efficacement pour soutenir les agriculteurs vulnérables", explique Phil Hogan, commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural. La mesure prendra effet le 14 mars.

Jusqu’à 25 000 euros versés par exploitation

Afin de "faire face à une crise dans leur pays", les Etats pourront distribuer 20 000 euros par exploitation sur une durée de trois ans, contre 15 000 euros jusqu’alors. Un précédent relèvement de cette somme avait eu lieu en 2013. Le plafond national maximal du montant d’aides est fixé par Bruxelles à 1,25% de la production agricole annuelle du pays sur trois ans, contre 1% auparavant. Si un pays ne consacre pas plus de 50% de son enveloppe d’aides à un secteur agricole particulier, le montant alloué à une exploitation pourra progresser au total de 66%, à 25 000 euros.

"En raison de leur taille, ces aides ne menacent ni la concurrence ni les échanges sur le marché intérieur", indique la Commission européenne. Elles peuvent prendre la forme de dispositifs de prise en charge de cotisations sociales, de dispositifs fiscaux tels que des crédits d’impôts, et d’aides versées par les organismes sous tutelle du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, mais aussi de la part des collectivités territoriales.

0 Commentaire

La Commission européenne rehausse les aides exceptionnelles aux agriculteurs

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS