A Genève, Renault affiche son ambition électrique pour la Chine

En fin de journée le 6 mars, les responsables du groupe Renault ont assuré que la gamme de véhicules fabriquée et commercialisée en Chine intégrera au moins un modèle électrique. Et ce, sur demande des Chinois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

A Genève, Renault affiche son ambition électrique pour la Chine

Selon Carlos Tavares, numéro deux du groupe présent sur le salon de l’automobile de Genève, Renault espère produire localement à compter de 2014 / 2015 sur le marché chinois. Notamment à travers son Alliance avec Nissan et dans le cadre de leur co-entreprise commune avec le chinois Dongfeng.

Le constructeur Renault doit encore obtenir le feu vert des autorités d’ici à la fin de l’année. Une autorisation qui lui permettra de lancer la construction de la sa première usine en Chine. "Nous travaillons sur ce business plan, choisissons les voitures, évaluons les volumes, nous nous assurerons que notre partenaire considère que nos voitures ont du potentiel sur le marché chinois. Je pense que nous aurons fini ce travail dans la seconde partie de cette année. C'est un travail assez lourd car cela revient à créer une entreprise entière et cela nécessite de rapprocher les cultures. A partir de la validation des autorités chinoises, nous pourrons pousser sur le bouton de la construction d'une usine, qui est l'aboutissement de tout ce travail".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Véhicule électrique : clé pour entrer en Chine

L’intervention de Carlos Tavares a été l’occasion pour lui de préciser que ses partenaires chinois étaient très intéressés par les véhicules propres, notamment les véhicules électriques, fer de lance de Renault.

"Ils nous ont demandé d'intégrer à notre plan produits des véhicules de cette technologie et évidemment, sachant que c'est une de nos forces, nous avons accepté de le faire bien volontiers, pour le plus grand bénéfice de cette joint-venture", a-t-il ajouté. "Quand je suis arrivé en juillet dernier, tous les journalistes me parlaient du pari du véhicule électrique. Il est savoureux que le pari du véhicule électrique constitue l'élément qui nous permette de rentrer en Chine".

"Porte ouverte en Chine"

Le numéro deux de Renault a insisté sur les relations du groupe avec les industriels chinois. Il précise qu'"au cours de la dernière décennie, nous avons réussi grâce à la qualité du partenariat entre Nissan et Dongfeng, à créer auprès des autorités chinoises une image d'esprit collaboratif de très grande qualité. L'Alliance est perçue, auprès des autorités chinoises, comme des gens sincères respectant leur partenaire et leur volonté de partenariat gagnant-gagnant. Ce succès de la joint-venture Dongfeng-Nissan nous garantit une porte ouverte en Chine car les autorités chinoises considèrent qu'une joint-venture Dongfeng-Renault serait une même alliance, avec des gens de qualité identiques, avec le même état d'esprit de respect et gagnant-gagnant. Des relations personnelles ont été nouées et jouent en notre faveur."

47% des ventes hors d'Europe en 2012

Le constructeur Renault a d’ailleurs présenté son dernier modèle, la citadine Zoé sur le salon. Le modèle doit être prochainement produit à Flins et vient compléter la gamme électrique, composée pour l’heure du Kangoo non thermique, de la berline Fluence et du Twizzy. Renault espère toujours que les véhicules électriques représenteront 10% du marché automobile en 2020.

A l’occasion du salon, Jérôme Stoll, directeur commercial de Renault, a indiqué que le constructeur compte réaliser plus de 47% de ses ventes hors d’Europe en 2012 et atteindre la barre des 50% en 2014. Renault a réalisé 37% de ses ventes à l'international en 2010 et 43% en 2011, contre seulement 17% il y a dix ans.

Comme de nombreux autres constructeurs, Renault craint un recul du marché européen pour 2012, de l’ordre de 3 à 4 %.

Avec l'aide de Pauline Ducamp

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS