A Genève, Arnaud Montebourg encourage "la mutation de la filière automobile française"

Le ministre du Redressement productif s’est rendu, mardi 5 mars, au salon automobile de Genève pour aller à la rencontre des constructeurs français. Face à eux, il a souligné les capacités d’innovation d’une filière en pleine mutation.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

A Genève, Arnaud Montebourg encourage

A l’occasion de l’ouverture à la presse du salon automobile de Genève mardi 5 mars, Arnaud Montebourg a rendu une visite impromptue aux constructeurs automobiles français. Rapidement entourée d’une nuée de caméras et de photographes et accompagné par le président de PSA Philippe Varin, le ministre du Redressement productif a commencé par visiter le stand Peugeot.

Convaincu par "hybrid air"

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Après avoir passé en revue 2008 et 208 GTI, Arnaud Montebourg s’est vu présenter la technologie "hybrid air", permettant d’atteindre une consommation de 2,9L aux 100 km. Visiblement charmé, il a ensuite souligné la capacité d’innovation de PSA, qui lui a notamment permis de s’imposer sur le marché de l’hybride en Europe en 2012.

Mais à la question de savoir si "hybrid air" pourrait figurer au programme des prochains "nouveaux objets de la France industrielle", la présentation par le ministère du Redressement productif de technologies innovantes, Arnaud Montebourg indique que ce n’est pas possible car il y a eu participation gouvernementale (via l’Ademe, le Grand emprunt et la joint-venture Technoboost). Heureusement, le ministre assure repartir de Genève avec de nombreux coups de cœur technologiques, "Made in France" bien sûr.

C’est ensuite au tour du stand Citroën d’accueillir Arnaud Montebourg. Philippe Varin se mue alors en commercial pour vendre au ministre le concept Technospace. Enfin, autour de la DS3 Cabrio, Arnaud Montebourg écoute attentivement les explications du designer de la nouvelle pépite de la marque aux chevrons.

"Moi je ne roule qu’en Zoé avec bonus gouvernemental !"

Arnaud Montebourg traverse ensuite le salon pour rejoindre le patron de Renault. Il se réjouit par avance de retrouver sa "Zoé", le véhicule 100% électrique de la marque au losange. Pour mettre le ministre à l’aise, Carlos Ghosn commence par lui présenter un véhicule produit en France, à savoir le nouveau Scenic XMOD. Puis, devant la nouvelle Clio, Carlos Ghosn lance : "la Zoé en semaine, la Clio le week-end !". "Moi je ne roule qu’en Zoé avec bonus gouvernemental !", lui rétorque Arnaud Montebourg sur le ton de la plaisanterie.

Mais dès jeudi prochain, fini de rire : le ministre fera en effet le point sur le plan automobile présenté en juillet 2012 après l’annonce du plan de restructuration chez PSA. Car si l’ambiance se voulait détendue à Genève, les enjeux industriels s’avèrent cruciaux. "La mutation de la filière automobile est en marche", a annoncé Arnaud Montebourg.

Julien Bonnet, à Genève

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS