Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Energie

A Fort McMurray au Canada, l'incendie dévastateur ralentit sa course folle

, ,

Publié le

Vidéo Les autorités canadiennes estiment que plus de 1600 km2 de fôrets sont partis en fumée. Les compagnies pétrolières ont évacué leurs salariés et leurs familles. 

A Fort McMurray au Canada, l'incendie dévastateur ralentit sa course folle © Capture YouTube

La progression de l'incendie à Fort McMurray est ralentie, ont annoncé ce dimanche 8 mai les autorités locales. Au total, depuis la semaine dernière et le déclenchement des feux dans la province canadienne de l'Alberta, 1 600 km2 de fôrets sont partis en fumée. Autres chiffres impressionnants, 100 000 personnes ont été évacuées et 1 600 habitations auraient été touchées.

Grâce à une météo plus clémente et au travail des plus de 1 000 pompiers mobilisés, la plupart des lignes de feu sont désormais maîtrisées dans la zone entourant la ville de Fort McMurray. Toutefois, les autorités estiment qu'il faudra compter encore un ou deux mois poru que l'incendie soit totalement éteint et tout risque de reprise écarté.

Les photos des différents quartiers de la ville touchés par les flammes, comme ici celles reprises par le Huffington Post Québec, témoignent de l'importance de la catastrophe.

La production pétrolière touchée

De nombreuses compagnies pétrolières sont présentes dans cette région, où se trouvent de nombreuses mines de sables pétrolifères. Ce dimanche, le feu semblait s'être éloigné du site de Nexen, qui appartient au groupe chinois CNOOC, avec "seulement des dégâts mineurs", ont indiqué les autorités sans plus de précisions.

Les autres sites semblent également hors de danger, comme ceux de Suncor, à l'arrêt depuis samedi, à Syncrude, Husky, Shell ou ConocoPhillips. Le premier groupe pétrolier canadien a indiqué avoir évacué environ 10 000 personnes de la région et que Les précautions nécessaires ont été prises aux abords des sites "pour protéger les employés et les actifs" en dégageant de larges bandes de forêts et de broussailles. Suncore a ajouté qu'il préparait la mise en oeuvre de son plan de reprise des activités" dès que la sécurité sera assurée et en fonction de la réouverture des oléoducs appartenant aux opérateurs.

Au total, les experts estiment que la chute de la production sera d'envrion 1 et 1,5 million de barils par jour, soit environ un quart de toute la production canadienne.

L'origine humaine ou la foudre ?

On ne connaît pas encore l'origine de la catastrophe. Ce reportage de France 2 note que deux hypothèses sont actuellement privilégiées par les pompiers canadiens pour expliquer le départ de feu : l'origine humaine, piste la plus problable, mais des feux peuvent également être provoqués par la foudre. "Après un hiver doux et sec dans l'Ouest canadien, les feuilles mortes se sont accumulées" et "les températures ont battu des records pour la saison et les vents ont été violents" : des conditions idéales pour transformer les forêts de la région en gigantesque brasier. 


Incendie à Fort McMurrey : les différentes hypothèses sur le départ de feu

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

09/05/2016 - 10h01 -

Ces terribles incendies sont à la fois favorisés par le réchauffement et l'amplifient. D'autres effets récents sont la sécheresse exceptionnelle en Afrique et dans le delta du Mékong, les vagues de chaleur en Inde, et dans l'Arctique, les pluies intenses comme cet hiver en Angleterre, la fonte exceptionnelle du Groenland , les cyclones. Ces effets du réchauffement deviennent de plus en plus forts et plus fréquents (voir Organisation Météorologique Mondiale Etat du Climat).
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle