A Florange, François Hollande promet une proposition de loi sur l’industrie

Comme avec le dossier Petroplus, les candidats à la présidentielle s'emparent du dossier ArcelorMittal au coeur de l'actualité. A commencer par le candidat socialiste.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

A Florange, François Hollande promet une proposition de loi sur l’industrie

L’intersyndicale d’ArcelorMittal Florange (Moselle) a réussi son pari d’imposer Florange au cœur de la campagne présidentielle. Annoncée dans la matinée, la venue de François Hollande sur le site mosellan a provoqué vendredi 24 février vers 13h30 heures une dangereuse cohue médiatique à l’entrée de l’usine où s’étaient réunis quelque 300 syndicalistes, élus et salariés.

Assailli par les caméras et les photographes, François Hollande s’est juché sur le toit de la camionnette de la CFDT pour répondre en public aux questions posées par quatre représentants de l’intersyndicale et un intérimaire. "Florange produit le meilleur acier d’Europe. Si Mittal ne veut plus du site, c’est qu’il est animé par un intérêt financier alors qu’il s’est présenté comme un industriel. Comme je m’y suis déjà engagé à Gandrange, je déposerai un projet de loi pour que les grandes firmes qui ne veulent pas céder un site qu’elles s’apprêtent à fermer soient obligées de le faire", a affirmé le candidat socialiste.

François Hollande a également indiqué son intention de remettre la pression dès le mois de mai auprès de la communauté européenne en faveur du projet de captage et de stockage de CO2 Ulcos, qui constitue "une façon d’amener Mittal vers un financement pérenne de la sidérurgie lorraine".

De son côté, le candidat de Debout République, Nicolas Dupont-Aignan, propose d'instaurer une taxe sur les aciers low-cost.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS