Tout le dossier Tout le dossier

A Flins, Arnaud Montebourg et Carlos Ghosn assurent le service après-vente de l’accord compétitivité de Renault

Le timing est parfait. Mercredi 29 mai, c’est PSA qui ouvrira les négociations pour conclure un accord de compétitivité national.

Partager
A Flins, Arnaud Montebourg et Carlos Ghosn assurent le service après-vente de l’accord compétitivité de Renault

L’opération de communication était bien rôdée. Mardi 28 mai, le PDG de Renault Carlos Ghosn et le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg ont vanté dans l'usine de Flins (Yvelines) l’accord national de compétitivité signé le 13 mars dernier chez le constructeur.

Responsabilité sociale

Dans "un des temples de l’automobile française", comme il l’a qualifié, Arnaud Montebourg a salué le dialogue social chez Renault. "Lors de ces négociations, les syndicats ont pris leur responsabilité économique, et la direction a pris sa part de responsabilité sociale, a lancé Arnaud Montebourg à Carlos Ghosn. Vous avez fait le choix de la France et au nom du Président de la République, du Premier ministre, je vous en remercie".

Le ministre n’a pas manqué d’égratigner au passage l’autre groupe automobile français, PSA, qui a lui "dissimulé les problèmes", faisant référence à la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Comble de l’ironie : PSA doit ouvrir mercredi 29 mai des négociations pour signer à son tour un accord de compétitivité pour ses sites français. "Vous avez fait l’an II du redressement productif, a déclamé Arnaud Montebourg. Il y a un retour de Renault en France et dans le made in France !".

Etre compétitif sur les petits modèles

Le site de Flins n’avait pas été choisi par hasard pour cette opération. L’usine fabrique les Clio 3 et 4, des petits modèles, souvent visés pour ne pas être rentables s’ils sont fabriqués en Europe. Or l’accord doit remédier à ce manque de compétitivité de la production française.

"Pour le moment, produire des petites voitures en Europe n’est pas compétitif, a tempéré Carlos Ghosn. Mais avec l’accord, nous préparons l’avenir et la performance du site de Flins d’ici 2016". C’est grâce à l’accord que l'usine fabriquera en 2016 82.000 Nissan Micra. La voiture, du même format que la Clio, est actuellement assemblée en Inde avant d’être rapatriée en Europe. "Il fallait être meilleur au niveau des coûts et de la qualité que l’Inde" a rappelé Carlos Ghosn. Selon le directeur de l’usine Thierry Charvet, l’économie attendue grâce à l’accord se monterait à 300 euros environ par véhicule produit d’ici deux ans.

Accord en cours de négociation à Flins

Mais ce n’est qu’une projection, car l’accord est encore en cours de négociation à Flins. Les salariés savent cependant d’ores et déjà qu’ils devront passer de 32 à 35 heures hebdomadaires, ce qui entrainera une augmentation quotidienne du temps de travail des deux équipes. Le solde de RTT (20 aujourd’hui) diminuera : il passera à 5. Les jours de congé stockés sur des compte-épargne temps devront également être liquidés.

Sur l’ensemble du groupe, 7500 postes doivent également être supprimés suite à l’accord. Ce sont majoritairement des employés seniors dont les postes ne seront pas remplacés. A Flins, seule une trentaine de personnes a pour l’instant quitté l’entreprise.

Gagner des modèles de l’Alliance

Carlos Ghosn est cependant resté silencieux sur l’attribution d’autres modèles de l’Alliance à d’autres sites français. L’usine de Douai se montre très active pour accueillir un modèle Nissan. Sur le site nordiste, l’accord de compétitivité s’applique lui déjà. Les 4600 salariés du site ont perdu huit jours de RTT et chaque équipe travaille désormais 10 minutes de plus. Sur chaque voiture produite, le gain est estimé à quelques centaines d’euros. Entre deux et trois cent salariés de plus de 57 ans ont aussi profité du dispositif de départ à l’usine George-Besse.

Pauline Ducamp

Encadré - 2013, année du rebond à Flins ?

Sinistré par la crise depuis plusieurs années, le site francilien entrevoit une éclaircie en 2013. Aucune journée chômée n’a été enregistrée depuis janvier et aucune n’est pour l’instant programmée. Chaque jour, un peu plus de 600 voitures sortent de l’unique chaine d'assemblage : plus de 400 Clio 4, 100 Clio 3 et 80 Zoé, la voiture électrique de Renault aussi produite dans l’usine. "La production est plutôt soutenue, confirme le directeur Thierry Charvet. Notre capacité est à 150.000 et nous devrions produire 130.000 unités cette année". Ce chiffre dépasse le volume minimum garanti par la signature de l’accord compétitivité : 110.000 exemplaires à l’horizon 2016. Reste à savoir sur ces 110.000 unités seront surtout constituées de modèles Renault ou Nissan.

 

PARCOURIR LE DOSSIER

Constructeurs

Douai veut être parmi les usines les plus compétitives de Renault

Auto

Renault, un "retour industriel" tout relatif...

Social

Fumée blanche chez Renault, les syndicats signent l'accord compétitivité

Social

Accord compétitivité : Carlos Ghosn confie qu'il n'avait pas de plan B

Social

L'accord compétitivité sera adopté dans la journée chez Renault

Éco - social

"L’accord Renault va favoriser une relocalisation massive de volumes de production", selon Arnaud Montebourg

Emploi

Renault tient son accord de compétitivité

Social

Renault : l'accord compétitivité pourrait être signé dans la semaine

Social

Accord de compétitivité en vue chez Renault

Dirigeants

Pourquoi la proposition de Carlos Ghosn sur son salaire est très maladroite

Constructeurs

Plusieurs projets de partenaires à l’étude pour les usines françaises de Renault

La matinale de l'industrie

Renault donne des garanties à ses syndicats sur les volumes de production

Social

La CFDT de Renault refuse l'accord compétitivité de la direction en l'état actuel

Social

Renault : les syndicats exigent plus d’engagements sur les volumes

Auto

Renault-Nissan promet 4 milliards de synergies à l’horizon 2016

Social

Les négociations chez Renault piétinent

Social

"Renault reste un laboratoire social, mais le curseur a changé", selon Bernard Vivier

La matinale de l'industrie

Renault sait-il encore faire des voitures à vivre ?

Auto

Concernant Renault, Arnaud Montebourg rêve...

Editorial

Renault et son drôle de chômage compétitif

Emploi

Renault prend ses distances avec l’accord national sur l’emploi

Auto

Le gouvernement rappelle à Renault les "lignes rouges" à ne pas franchir

Auto

Renault promet 80 000 véhicules supplémentaires par an à ses usines françaises

Social

Renault : 7 500 suppressions d'emplois en France d'ici 2016

La matinale de l'industrie

Depuis quatre mois, Renault monte en pression

Social

Renault propose d'harmoniser le temps de travail dans ses usines

Social

Accord compétitivité : Renault veut solder ses comptes épargne temps

Auto

Renault insiste sur la flexibilité

Auto

Renault mène aussi des négociations compétitivité en Espagne

Investissements industriels

Compétitivité : Renault veut aller vite

Les Assises de l'industrie

Carlos Tavares : "Renault veut des sites français au niveau de ses meilleurs sites européens"

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS