A Escaudoeuvres, Tereos mise sur l'exportation du sucre français

Tereos a inauguré son centre de logistique export à Escaudoeuvres dans les Hauts de France, l'un des plus grands de la filière. Une façon pour le numéro 2 mondial du sucre de confirmer ses ambitions sur les marchés étrangers. 

Partager
A Escaudoeuvres, Tereos mise sur l'exportation du sucre français
Inauguration du centre logistique export de Tereo

Deux lignes de production qui fonctionnent 24 heures sur 24 et 6 jours sur 7 jours 1 680 tonnes chargées dans 70 conteneurs par jour, une capacité maximum de 500 000 tonnes et un investissement de 7 millions d'euros... Le centre logistique export du français Tereos, inauguré mardi 20 novembre à Escaudoeuvres, dans les Hauts de France, a de quoi impressionner. Avec ses 1 000 mètres carré dédiés à l'exportation de sucre vers le grand export et notamment l'Afrique et le Moyen Orient, le numéro 2 mondial du sucre confirme son ambition de trouver de nouveaux débouchés à l'international pour son sucre.

L'export, une priorité pour tereos depuis la fin des quotas

Alors que les cours du sucre ont atteint, en septembre, leur plus bas historique sur les 13 dernières années, tirés par des récoltes records en Inde et au Brésil et impactés par l'augmentation de la production européenne liée à la fin des quotas, les sucriers européens jouent des coudes pour trouver de nouveaux débouchés. Tereos a fait, dès le début des années 2000, le choix de l'internationalisation. Une politique qui permet aujourd'hui à l'entreprise française de réaliser plus de 75% de son chiffre d'affaire hors de France.


(Alexis Duval, président du directoire lors de l'inauguration du centre logistique export crédit AH)

Et l'inauguration du centre d'export d'Escaudoeuvre le 20 novembre confirme la stratégie du groupe français. La coopérative a, en effet, décidé de mutualiser et centraliser les volumes de tous ses sites de production pour les concentrer à Escaudoeuvre d'où partent les conteneurs à destination des grands ports européens avant de rejoindre leur destination finale en Afrique, au Moyen Orient ou en Amérique Latine. "La survie de notre savoir-faire industriel passe aujourd'hui par la conquête de nouveaux marchés internationaux, a expliqué Alexis Duval, président du directoire de la coopérative. Le projet d'Escaudoeuvres s'inscrit dans une stratégie commerciale globale à un moment où la consommation de sucre croit dans le monde mais décline en Europe".


L'opportunité du canal Seine-Nord

Mis en service au début de la campagne 2017, le centre logistique export a déjà permis à la coopérative d'envoyer 250 000 tonnes de sucre à l'étranger. Un résultat qui représente à peine la moitié de la capacité maximale du site estimée à 500 000 tonnes. Des chiffres qui font du centre logistique export l'un des plus gros sites de chargement de conteneurs de France.

Cette charge pourrait encore être doublée lorsque le canal Seine-Nord sera opérationnel, "en y ajoutant les volumes de sucre, de céréales et d'amidon de nos usines situées en Picardie, plus en amont du canal, notre potentiel sera d'un million de tonnes par an" a précisé Alexis Duval. S'il est concrétisé, cet objectif ferait du groupe sucrier, qui possède dix unités de production toutes activités confondues dans la région, l'un des principaux utilisateurs du canal.

(En 2017, 250 000 tonnes de sucre ont été exportées depuis Escaudoeuvres, crédit AH)

Un contexte de crise interne

Cet objectif intervient alors que la stratégie d'internationalisation de la coopérative est remise en cause par certains de ses coopérateurs, qui critiquent notamment le manque de transparence de la direction. Exclus de la coopérative, les contestataires ont assigné en référé Tereos le 8 novembre dernier devant le tribunal de grande instance de Saint-Quentin (Aisne). Un nouveau rebondissement alors que la coopérative a annoncé l'organisation d'élections partielles les 3 et 4 décembre pour renouveler les conseillers régionaux et rétablir la stabilité... en attendant la prochaine assemblée générale prévue pour juin 2019.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS