Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Campus

A Compiègne, un hub innovation pour relier chercheurs, étudiants et industriels

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Reportage A l'occasion de la journée "Printemps numérique", L'Usine Nouvelle a visité le bâtiment flambant neuf du Centre innovation de l'Université de technologie de Compiègne (UTC). Un lieu conçu pour donner envie de créer et d'entreprendre.

A Compiègne, un hub innovation pour relier chercheurs, étudiants et industriels © Eric Nocher

Des labos truffés de technologies dernier cri, des salles de convivialité, de larges terrasses équipées de tables de ping-pong et même une aire de test de drones faisant office de terrain de tennis... Nous ne sommes pas dans un incubateur, ni dans une école du numérique de nouvelle génération comme 42 à Paris ou Simplon à Montreuil, mais bien dans un établissement public d'enseignement supérieur, en province. L'UTC (Université de technologie de Compiègne) s'est dotée d'un bâtiment transdisciplinaire entièrement dédié à l'innovation,  qui, en cassant les codes, veut donner l'envie d'inventer et d'entreprendre. Ouvert en février, le centre a été investi par des professionnels, start-upers, élus, enseignants lors de la deuxième édition de la journée Printemps du numérique, le 5 juin.

du véhicule autonome à la réalité virtuelle

L'occasion d'arpenter les couloirs de ce hub innovation qui accueille plusieurs laboratoires en pointe dans leur domaine : une salle de réalité virtuelle, un atelier consacré au véhicule du futur (où est développée une Renault Zoé semi-autonome, bardée de capteurs), un studio dédié à la capture de mouvements (dotée de 20 caméras de 16 millions de pixels, les mêmes que celles utilisées pour la motion capture des films d'animation ou jeux vidéo), un "labo humide" pour la chimie ou l'agroalimentaire ou encore un fablab doté de machines de fabrication laser et d'imprimantes 3D.

L'UTC a également conçu une interface collaborative autour d'une table tactile et d'un tableau interactif baptisée "Softhink",  permettant de développer des projets de façon collective grâce à des outils cognitifs.

un lieu de création et de "rencontres improbables"

Etudiants et industriels ont tous les outils en mains pour tester et prototyper leurs idées. Les premiers peuvent développer leurs concepts de produits ou services, les confronter au regard d'experts, évaluer le marché, imaginer leur business model. Les seconds sont invités à y tester des projets internes, parfois confidentiels. Plusieurs entreprises, comme Renault ou Dassault Aviation, utilisent la matière grise des enseignants et élèves et les équipements de pointe du pôle innovation. "Nous devons d'ailleurs trouver le bon équilibre entre ouverture vers l'extérieur et respect de la confidentialité, puisque des industriels développent ici des choses dont on ne peut pas parler", confie le directeur Bruno Ramond.

Celui-ci veut faire de ce pôle innovation une interface entre enseignement, recherche et entreprise, "un lieu de rencontres improbables qui peut voir naître des binomes chercheur/commercial, par exemple". L'Inpi et le réseau "Picardie entreprendre" investiront le bâtiment dès la rentrée pour accompagner les proteurs de projets en mode "pré-incubation".  Des projets étudiants sont déjà devenus des start-up innovantes, comme Reviatech ou Aspic Techologies, spécialisés dans la réalité virtuelle. Le pôle innovation, ses équipements et modes de travail devraient inciter d'autres étudiants à sauter le pas.

Sylvain Arnulf

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

17/06/2014 - 10h38 -

Je trouve que c'est bien d'allier immobilier et innovation, surtout pour ce type de projet ! D'ailleurs c'est peut-être dans un bâtiment de ce type que des étudiants ou chercheurs pourront trouver de quoi redynamiser le secteur de l'immobilier, ou de la construction. Car aujourd'hui, c'est bien beau de construire, mais l'immobilier ne se porte pas si bien que cela : http://www.lemonde.fr/immobilier/article/2014/06/13/la-surchauffe-du-marche-immobilier-inquiete-le-fmi_4437763_1306281.html ! Peut-être serait-il judicieux d'inventer un procédé immobilier permettant de réduire notre consommation en énergie du même style que cette innovation : http://www.loi-duflot.fr/immobilier/2014-06/nouveau-procede-reduire-consommation-energie-0763/ ...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les thèmes de L'Usine Campus


Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle