Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

A Cannes, Thales Alenia Space encore plus proche des étoiles

, ,

Publié le

A Cannes, Thales Alenia Space encore plus proche des étoiles © Thales Alenia Space

Investissement. Le bilan commercial 2010 de Thales Alenia Space assure un plan de charge très fourni aux dix usines du groupe pour les années à venir.

 
En effet, comme l'explique Pierre Bénard, directeur du site de Cannes (Alpes-Maritimes), siège de Thales Alenia Space : « Nous avons signé en 2010 de très importants contrats comme avec Irridium aux Etats-Unis, d'un montant de 2 milliards de dollars pour 81 satellites, ou encore avec les agences européennes de météorologie et spatiale, pour 6 satellites d'une valeur de 1,3 milliard d'euros en partenariat avec l'allemand OHB. Ce type de contrat ne se présentait plus sur le marché depuis près d'une dizaine d'années ».
 
Grâce à ces succès, Thales Alenia Space a largement confirmé sa position de leader mondial en matière de constellation, de météorologie et d'altimétrie spatiale.
 
En revanche, à l'avenir, la visibilité commerciale est très incertaine, « les appels d'offres restent dans les cartons et nous assistons au retour de nos concurrents américains qui ont achevé de grandes opérations avec le Pentagone », déclare Pierre Bénard.
 
En 2011, l'usine de Cannes (1 910 salariés et 400 sous-traitants) terminera son redéploiement autour de pôles d'activités cohérents et sa réorganisation logistique.
 
Le programme d'investissement de 41 millions d'euros, dont 30 millions pour le nouvel ensemble de bâtiments d'une capacité de 700 personnes s'achèvera dans les mois à venir. Les salles du centre de contrôle qui actionnent les satellites après leur lancement, seront aussi entièrement réaménagées.
 
Ce programme interne se prolonge par des investissements en partenariat avec les collectivités aux abords du site pour faciliter le transport routier des convois exceptionnels qui ont un circuit complexe et ne peuvent passer que la nuit au rythme de 3 ou 4 par semaine.
 
Franck-Léopold Erstein
 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle