A bord de Niro, le premier SUV hybride de Kia

Kia étoffe sa gamme de véhicules verts, pour proposer onze modèles en 2020, de l'électrique à l'hybride rechargeable. Premier produit de cette offensive, le Niro, un petit SUV conçu dès l'origine pour accueillir une motorisation hybride. 

Partager


Crédits : Kia

Ses feux ronds, son becquet arrière et sa calandre en nez de tigre brillent sous le froid soleil de novembre. Sur une piste ronde du centre de R&D de Namyang (Corée du Sud), le Kia Niro fait ses débuts devant la presse internationale. On joue avec les portières, décortique la planche de bord, mais surtout s'interroge sur son badge : "ECO-Hybrid".

Petit SUV hybride

Le Niro marque en effet un tournant pour Kia. C'est tout d'abord le premier SUV hybride du constructeur coréen. Ensuite, il a été conçu dès l'origine pour accueillir ce type de motorisation, contrairement à l'autre modèle hybride de Kia, l'Optima, construite sur une plateforme déjà existante et modifiée.

Le Niro permet enfin au Coréen d'entrer sur le segment en pleine croissance des petits SUV, même si la taille du Niro l'amène à affronter une gamme variée de concurrents. Long de 4,35 mètres, il s'intercale dans la gamme Kia entre le Soul (4,10m) et le Sorrento (4,69m). Face à lui peuvent à la fois se trouver les Nissan Qashqai, Renault Kadjar, mais aussi les Citroën C4 Aircross, Range Rover Evoque, voire même un Dacia Duster. Pour se débarquer de la meute, Kia revendique dans sa communication la création d'un nouveau segment, celui des HUV pour "Hybride Utility Vehicle". Il est vrai que les petits SUV hybride ne sont pas encore légion, ce qui peut être un atout pour Kia afin de rentabiliser le programme Niro.

Une plateforme unique

Kia joue en effet gros avec ce programme Niro car il n’a pas regardé à la dépense …"Comme cette plate-forme est exclusivement dédiée au Niro, cela représente un certain coût", admet Jeong Hyun, représentant de la communication, qui insiste sur le fait qu'il s'agit d'"un véhicule conçu à partir d’une feuille blanche".

"Nous y avons encouragé nos ingénieurs, pour toucher une large frange de clients", note dans le communiqué qui accompagne la présentation de Niro, Hyoung-Keun Lee, directeur général de Kia Motors Corporation. Pour le groupe coréen, développer cette plate-forme spécifique était nécessaire pour des sensations de conduite aussi spécifiques. Il espère ainsi que les clients achèteront le Niro avant tout car c’est un hybride, avant d’être un petit SUV. "Je ne donnerai pas de montant financier pour ce programme, je peux juste dire que cette plate-forme restera dédiée au Niro chez Kia. Mais on peut dire qu'elle sera aussi utilisée chez Hyundai", conclut Jeong Hyun.

Contexte favorable à l’hybride

Le prix du Niro s'annonce compétitif (Kia ne le dévoilera qu'après le salon de Genève en mars, où le SUV sera présenté en première européenne). Le débat sur le diesel en Europe et la multiplication des offres chez les constructeurs suite en vue de la réglementation 2020 sur le CO2 pourraient donner un coup de fouet aux ventes d'hybrides.

Moteurs thermique et électrique

Pour le moment, ce n'est cependant pas le look du Niro qui séduira. Le SUV n'en est encore qu'aux pré-séries, les deux exemplaires à l'essai sont donc habillés de jupes noires de camouflage qui écrasent la silhouette. Même look dans l'habitacle, la planche de bord est invisible, à peine les compteurs apparaissent-ils.

Nonobstant sa tenue, le Niro a du maintien sur la route. Le SUV est souple, agile au démarrage grâce au moteur électrique de 32Kwh qui donne un petit coup de fouet au moteur essence 1.6 GDI de 105 chevaux. La boîte à double embrayage joue aussi beaucoup sur la capacité de reprise du Niro sur les routes inconfortables du bord de mer, près de Namyang. Sa puissance totale avoisine les 150 chevaux, la batterie électrique assiste tout au long du trajet le SUV, de quoi laisser sur le côté les gros camions qui sillonent en convoi la région.

Conduite écologique et numérique

Le Niro mise aussi sur des aides à la conduite écologique. "Le système Eco-DAS se base ainsi sur le GPS pour anticiper les virages par exemple et informer le conducteur qu'il doit décélérer, rechargeant ainsi la batterie, détaille Yong-Seok Kim, directeur au centre de technologie. Une autre fonction anticipe les pentes, toujours grâce à la navigation. A l'approche d'une côte, la voiture s'assurera de recharger la batterie pour accompagner le moteur thermique dans la montée".

Version plus-in hybrid

Pas le temps cependant de gravir les collines aux couleurs d'automne autour de Namyang, le Niro doit rentrer à la base. A l'entrée du centre R&D, nous croisons d'autres prototypes aux tenues étranges, dont un futur petit SUV Hyundai et un coupé hybride. Commercialisé dans la seconde moitié de l'année 2016, le Niro sera exclusivement produit en Corée du Sud, dans l'usine de Hwasung. Une version hybride rechargeable est attendue pour 2017.

Pauline Ducamp, à Namyang

0 Commentaire

A bord de Niro, le premier SUV hybride de Kia

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS