L'Usine Aéro

A bord d'une station sol de drone SDTI

,

Publié le

Visite guidée d'un terminal de liaison au sol du drone SDTI exposé au salon du Bourget. La DGA vient d'en annoncer l'acquisition de 3 exemplaires par l'Armée française.

A bord d'une station sol de drone SDTI

C'est ni plus ni moins qu'un robot volant. Le drone SDTI  (véhicule aérien sans pilote) nouvelle génération était visible au salon du Bourget, avec ses petites ailes allégées, du haut de sa catapulte. Petit, ce type de drone est avant tout utilisé pour du recueil du renseignement et d'acquisition d'objectifs, au plus près des forces au sol : il a une autonomie de 4h et peut aller à 239 km/h, jusqu'à 80km voire 150km  de hauteur, en reconnaissance, et retransmet ses images sur les écrans des équipes au sol.

Là où se trouvent les hommes, c'est donc à la réception des informations, en direct dans des véhicules blindés ou sur la station sol de la base militaire. Deux personnes se situent aux commandes du bolide, deux autres analysent les images que la caméra du drone leur transmet en direct.

Thomas Loison, lieutenant du 61e régiment d'artillerie de l'armée de terre, a dû cordonner un module de ce genre. Il revient d'une mission de 6 mois en Afghanistan sur la base opérationnelle avancée de Tora (Surobi) à une cinquantaine de kilomètres de Kaboul, là où dix soldats français ont été tués et 21 autres blessés dans une embuscade, les 18 et 19 août 2008. « On commence à reposer les valises », raconte-t-il. 




La catapulte évite de devoir bâtir un système aéroportuaire, et permet d'envoyer des drones plus lourds. L'atterrissage, grâce à des airbags et un parachute, est néanmoins quelque peu violent !

Autre avantage : à la différence de ses prédécesseurs, ce drone peut s'insérer dans l'espace aérien où circulent avions et hélicoptères, ce qui lui permet de servir également le domaine stratégique de l'armée de l'air, pour des missions plus larges de diagnostic global et de déploiement des forces.

Cette nouvelle version du système de drone tactique intérimaire (SDTI) est exhibée dans l'espace Défense (emplacement ST - A 026) du salon du Bourget. Dans le cadre du plan de relance de l'économie, la délégation générale pour l'armement (DGA) vient d'annoncer qu'elle en achèterait 3. Leur livraison à l'armée est attendue pour début 2010.

A.L.

Toutes les infos  sur le salon aéronautique Bourget 2015

Voir le diaporama du Bourget

 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte