Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

A Annonay, Iveco Bus intensifie les cadences

Olivier Cognasse , , , ,

Publié le

Le fabricant de bus et d’autocars Iveco Bus fait face à un afflux de commandes sur son site d'Annonay (Ardèche). Les recrutements vont se poursuivre et le nombre d’unités fabriquées va croître.

A Annonay, Iveco Bus intensifie les cadences
Chaîne autocar Magelys
© Iveco

L’usine d’Iveco Bus à Annonay (Ardèche) vit parfaitement son centenaire, fêté en 2013. Le premier employeur du nord de l’Ardèche multiplie les embauches : 140 embauches en 2014 et 126 en 2013. Cette année, le solde devrait également être largement positif. "A l’heure actuelle, 1 250 salariés, dont 117 femmes, travaillent sur le site en CDI et 900 en tant qu’intérimaires", précise Rachid El-Malki, le nouveau directeur de l’usine, arrivé à Annonay, il y a six mois.

La loi Macron, vecteur de croissance

Les cadences journalières permettent actuellement de produire 5 autobus, 2 châssis et un autocar et demi. Le rythme va augmenter pour répondre aux commandes. Les livraisons de bus hybrides (1 000 en commandes), dont une grande partie pour la RATP, les livraisons en cours en Azerbaïdjan, Espagne, Italie, Kazakhstan… contribuent à la bonne marche de l’usine. Au point qu’il est envisagé de passer d’une production de 5 à 6 bus par jour.

Et les commandes devraient affluer pour les autocars quand la loi Macron aura définitivement été adoptée, sans doute au début de l’été.

La loi propose de libéraliser les liaisons routières sur les longues distances. La SNCF prévoit qu’elle va perdre environ 200 millions d’euros de chiffre d’affaires - qu’elle pourrait en partie compenser avec sa filiale iDBUS - mais un gain pour les constructeurs d’autocars. En France, seule l’usine d’Annonay est concernée. Pour cette raison, l’usine d’Annonay prépare actuellement une montée en cadence d’1,5 unité par jour à 2 pour les activités autocars dans les prochains mois. Un rythme qui pourrait encore s’intensifier si l’engouement pour les longues distances en autocar se précise.

Olivier Cognasse

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle