Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

A 400M, un crash pour l’Europe de la défense ?

Publié le

Le crash de l’A400M, à peine sorti des chaînes d’assemblage, le 9 mai à Séville, a fait quatre victimes. C’est un nouveau coup dur pour l’avionneur européen qui accumule retards et surcoûts depuis le début du programme. La commission espagnole d’enquête des accidents des aéronefs militaires doit analyser le contenu des boîtes noires et confirmer ou non l’hypothèse du dysfonctionnement d’un ou plusieurs moteurs. Cet accident symbolise les difficultés de l’Europe de la défense. La faute à ses États membres, jamais à l’unisson… même après le crash. Ainsi, quand l’Allemagne, l’Espagne et Royaume-Uni ont décidé de clouer au sol leurs A 400M, la France, elle, a maintenu ses vols prioritaires. Dès le départ, leurs divergences ont pesé lourd dans les déboires du programme de coopération militaire qui mobilise le plus de nations européennes. Les Anglais voulaient être livrés rapidement, les Allemands au prix le plus bas, les Espagnols développer leur industrie aéronautique, les Français faire avancer l’Europe de la défense. Incapable de répondre à des demandes souvent contradictoires, Airbus Defence and Space a failli abandonner le programme en 2010. Symbole de cette inefficacité : l’obligation de juste retour, consistant à octroyer une charge industrielle aux pays contributeurs proportionnelle à leur financement… même s’ils n’en avaient pas forcément les compétences. Ainsi, la fabrication du surpuissant moteur à hélice a été confiée à des industriels, dont certains n’étaient pas les mieux préparés pour un tel défi. Le nouvel élan de l’Europe de la défense doit d’abord être politique. Jean-Claude Juncker, à la tête de la Commission européenne, l’a compris et appelle à la création d’une armée européenne. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle