Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

9 millions de téléviseurs devraient être vendus en France en 2011

Publié le

Après un bon cru 2010, les ventes de téléviseurs vont encore progresser cette année, selon le Simavelec (Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques). Après, en 2012 et 2013, l'industrie devrait procéder à un « atterrissage » en douceur, grâce à lune plus large utilisation des technologies LED et 3D.

9 millions de téléviseurs devraient être vendus en France en 2011 © DR

A en croire les prévisions, 2011 devrait être une nouvelle année « historique » pour les ventes de téléviseurs en France, Selon le Simavelec, qui regroupe la plupart des grands constructeurs (Sony, Samsung Electronics, LG Electronics, Philips CLS et Panasonic), les ventes devraient approcher les 9 millions. Un score qui bénéficiera une fois encore du remplacement des téléviseurs analogiques par de nouveaux modèles à écrans plats et du « basculement vers le tout numérique ». Pour 2010, le chiffre est déjà remarquable avec 8,5 millions d'unités vendues.

Mais le Simavelec est conscient que le nombre de foyers à équiper diminue et que les années de folle croissance touchent aujourd'hui à leur fin. Loin de s'inquiéter, le syndicat privilégie un scénario d'« atterrissage » en douceur. Ainsi, le chiffre d'affaires susceptible d'être généré par les fabricants atteindrait les 3,6 milliards d'euros environ en 2013, contre 4,15 milliards d'euros en 2011.

Les téléviseurs connectés majoritaires

Pour justifier ce scénario, le Simavelec souligne qu'il reste 15 millions d'écrans cathodiques (CRT) à remplacer en France. Il mise aussi sur la « généralisation » de trois nouvelles technologies pour soutenir les ventes et ralentir la décroissance du prix moyen d'un téléviseur. Il s'agit, avant tout, des téléviseurs LED, qui offrent une meilleure résolution d'image et sont dotés d'ampoules LED à diodes électroluminescentes, plus écologiques et économiques que leurs aînées. Ces téléviseurs de nouvelle génération devraient représenter plus de 90% des ventes en 2013, selon le groupement.

Viennent ensuite les nouveaux téléviseurs connectés, qui se connectent à internet sans passer par des décodeurs ou des « box ». Ces modèles devraient progressivement concerner « toutes les gammes de produits pour atteindre dès 2013 75 % des volumes commercialisés ».

Vision plus floue pour la 3D

Enfin, les technologies 3D devraient elles aussi contribuer à la croissance. Bémol : « La production et la diffusion de contenus adaptés, permettant aux consommateurs de bénéficier au mieux des ces nouvelles technologies, sont une des conditions du succès de celles-ci », prévient Philippe Citroën, président du Simavelec et directeur général de Sony France, dans un communiqué.

Pour l'heure, la part des nouvelles technologies 3D dans les ventes de téléviseurs reste microscopique : sur les 8,5 millions de modèles vendus dans l'Hexagone en 2010, seules 150.000 TV étaient des TV en 3D. La grande inconnue réside aujourd'hui dans le décollage de ces nouveaux modèles. Rien n'est perdu pour le Simavelec, qui mise sur la commercialisation de 2,5 millions de télévisions 3D à l'horizon de 2013.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle