Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

84% des Français ne croient pas à une inversion de la courbe du chômage

, ,

Publié le

Les derniers chiffres du chômage témoignaient d'une légère hausse et fixaient à 3 279 400 le nombre de demandeurs d'emploi. En dépit des mauvais chiffres du mois de juin, le président de la République espère toujours inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année mais les Français n'y croient pas. Dans un sondage Ifop pour l'hebdomadaire "Valeurs Actuelles", ils sont 84% à ne pas croire à un regain de l'emploi en France.

84% des Français ne croient pas à une inversion de la courbe du chômage © Baudinet Nicolas - L'Usine Nouvelle

La baisse du chômage ? Les Français se montrent assez pessimistes et dans un sondage Ifop pour l'hebdomadaire "Valeurs Actuelles", 84% d'entre eux n'y croient plus.

En détail, 43% des personne sondées sont catégoriques, il n'y aura "certainement pas" de baisse du chômage. Pour 41% des individus interrogés le chômage ne baissera "probablement pas" tandis que 14% répondent "probablement" et 2% sont plus optimistes et en sont certains, il y aura une inversion de la courbe du chômage.

La même question avait été posée en janvier et les pessimistes se montrent plus nombreux puisqu'ils ont gagné 9 points en un semestre. Pourtant François Hollande le répète, d'ici décembre 2013, il aura inversé la courbe du chômage.

100 000 formations professionnelles pour inverser la courbe

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait dévoilé en juin, un plan de 30 000 contrats de formation qui répondraient aux offres d'emplois non pourvues puis 100 000 contrats à terme.

Ce mardi 6 août, lors d'un déplacement sur le thème de l'emploi, François Hollande a réaffirmé sa volonté d'inverser la courbe du chômage. "Pour l'instant, et je suis prudent, ce qu'on a, au plan national et européen, c'est qu'il y a quelque chose qui se passe. C'est fragile, précaire, mais il y a quelque chose qui se passe", a déclaré le président de la République, faisant preuve d'optimisme sur la situation économique.

Ce sondage a été réalisé du 29 au 31 juillet auprès d'un échantillon de 1 005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Wassinia Zirar

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle