Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Neuf entreprises françaises, dupées par un abattoir polonais, ont importé de la viande avariée

,

Publié le

Au total, 3 tonnes de viandes de bovins malades ont été exportées depuis la Pologne vers 10 pays de l'Union Européenne dont la France. Selon les services sanitaires du ministère de l'Agriculture, 800 kilos auraient été retrouvés dans neuf entreprises françaises.  

Neuf entreprises françaises, dupées par un abattoir polonais, ont importé de la viande avariée
800 kilos de viande avariée retrouvés en France.
© Virtual Ern - Flickr - C.C.

Alors que le secteur de la viande peine à se remettre du scandale de la viande de cheval dans les lasagnes, dont le procès est en cours, il est de nouveau sous la menace d'un scandale sanitaire. 

Une fraude sanitaire selon le ministre

La télévision polonaise a, en effet, révélé que 3 tonnes de viandes bovines issues d'animaux malades avaient été exportées vers 10 pays de l'Union européenne dont la France. L'information a été confirmée ce matin par le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume sur le plateau de CNews. Au total, ce sont 795 kilos de viande avariée qui ont été retrouvés en France dans 9 entreprises. "C'est une fraude terrible, une fraude sanitaire" a précisé le ministre.

Didier Guillaume a par ailleurs tenu à exonérer les entreprises françaises de toute responsabilité : "ce sont des entreprises dupées". Ces dernières auraient, en effet, importé un produit déjà périmé sans en être informées. Sur les 800 kilos retrouvés en France, 150 kilos ont déjà été identifiés. Quant aux 650 kilos restants, le ministre de l'Agriculture a expliqué que plus d'informations seraient données dans la journée. "On ne sait pas s'ils sont partis dans le commerce, cela a pu rester dans des frigos", a-t-il dit. 

Enquête judiciaire en Pologne

Selon les journalistes polonais, la viande est issue de l'abattoir de Kalinowo. Les vaches malades y étaient abattues à l'insu et sans le feu vert des vétérinaires avant d'être vendues en Pologne ou exportées. Une enquête judiciaire contre l'abattoir a été ouverte en Pologne ce 30 janvier. 

Selon les chiffres de l’AHDB (organisation anglaise pour le bœuf et l’agneau), la Pologne est, devant l'Allemagne, la plus grande exportatrice de viande de bœuf de l’UE. En 2017, la Pologne produisait 558 millions de kilos de viande de boeuf et en exportait 80%. la part de la Pologne représente environ 20% de la viande bovine expédiée de l’UE vers les marchés extérieurs.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

02/02/2019 - 10h17 -

C'est quand même un peu fort de se faire flasher en Europe à 85 km/h alors même qu'on peut empoisonner la moitié d'un pays sans que personne ne s'en aperçoive ? N'y a t-il plus de services sanitaires ni en Pologne, ni en France ? Pourtant j'ai pas l'impression que mes impôts ont diminués ?
Répondre au commentaire
Nom profil

01/02/2019 - 19h54 -

C' est bien gentil mais OU a-t-on retrouvé cette viande ? Chez qui était- elle vendue ? Nous ne sommes absolument pas informés !!
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle